Sommaire
Senior Actu

Cure de rajeunissement pour la Citroën C3

Avec cette C3 série 3, Citroën s’adresse délibérément à une nouvelle clientèle à la fois jeune et familiale. Décapante dans sa présentation, confortable, elle reprend l’image de la Cactus dont le style attire toutes les sympathies. Avec un tarif inférieur à la concurrence -Peugeot 208 et Renault Clio- la C3 s’avère particulièrement attractive.


Présentée lors du dernier salon automobile de Paris, la C3 attire les regards. Ronde sans être molle, la petite dernière de Citroën dégage une aura de sympathie. Des élargisseurs d’ailes rapportés, des protections latérales inspirées de la Cactus et des coloris bi-tons, cette petite citadine apporte une image valorisante de ses propriétaires.
 
Bien équilibrée dans ses proportions, la C3 est une véritable berline. Son design contemporain la démarque du « syndrome électroménager » que l’on peut trouver chez certains constructeurs en panne d’inspiration. Cette Citroën se remarque et elle se remarque en bien. Il y a de l’insolence dans cette voiture.
 
Meilleure vente mondiale de la marque, la C3 nouvelle génération est une étape primordiale de la marque. Le droit à l’erreur n’est pas autorisé. Familiale, avant tout, cette berline offre un confort parfait qui n’usurpe pas la réputation de la marque en la matière. L’habitacle est spacieux. Les passagers avant sont parfaitement installés et bénéficient d’une insonorisation bien maîtrisée. Les passagers arrière sont en revanche un peu moins bien traités. 

La suspension souple est typique d’une Citroën. Cela implique une prise de roulis importante pas toujours agréable en parcours sinueux. L’absence d’une poignée de maintien haute se fait alors sentir. Ce roulis excessif par rapport à la Peugeot 208 qui utilise la même plateforme, s’explique par le choix de barres antidévers moins rigides. Les ressorts de suspension sont également plus souples. Un choix délibéré pour la marque aux chevrons qui a toujours privilégié l’extrême confort alors que Peugeot choisissait l’efficacité avec des suspensions plus rigides. En dépit de cette différence, la C3 offre une tenue de route parfaitement équilibrée.
 
Ce sont deux motorisations essence qui nous ont été possible d’essayer lors d’un parcours sinueux. L’une de 110 ch associée à une transmission automatique à six rapports et l’autre de 82 ch mariée à une boîte manuelle à 5 rapports. Si cette dernière s’avère un peu indigente, il est clair qu’elle représentera le gros des ventes du modèle. Sa consommation réelle de moins de 6,5 litres/100km est également un avantage.
 
En revanche, si l’on est prêt à débourser 1.600 euros de plus, la version 110 ch turbo s’avère beaucoup plus agréable à conduire, d’autant qu’elle possède un système de coupure automatique du moteur qui permet de rester également sous les 7 litres. Quant à sa transmission automatique EAT6 à convertisseur qui remplace avec bonheur la boîte robotisée ETG6, elle s’avère très confortable à l’usage. Il reste pour Citroën à gommer les vibrations du 3 cylindres à bas régime. 

Un équipement généreux

Pour ce modèle, Citroën n’a pas été pingre ; on aime la richesse des équipements, qu’ils soient de série ou optionnels. Le conducteur appréciera le volant réglable en hauteur et profondeur tout comme la présence d’un compte-tours. En revanche, l’écran tactile rapporté est placé légèrement bas pour les plus grands. On peut simplement regretter qu’il ne soit pas intégré dans la planche de bord. Dommage que les financiers interfèrent dans le design...
 
Inspirée de la C4, la planche de bord rectiligne apporte aux occupants une sensation d’espace bien réelle. Seuls les plastiques durs et brillants témoignent du souci de conserver un prix d’appel attractif par rapport à la 208 et à la Clio. Parmi les équipements techniques, on retiendra la présence de l’alerte de franchissement de lignes, la lecture des panneaux de limitation de vitesse, le capteur d’angle mort, l’alerte de louvoiement (très utile en cas de fatigue), ou le freinage d’urgence automatique ainsi qu’une caméra de recul et la navigation du GPS à reconnaissance vocale.
 
La nouvelle C3 est devenue le symbole d’une nouvelle ère pour Citroën. Sur le plan de la sécurité, la C3 répond aux nouvelles normes EuroNCAP. Pour la fantaisie, Citroën propose 36 combinaisons possibles en jouant sur les neuf teintes de carrosseries et les trois couleurs de toit. Il ne manque plus qu’un modèle sportif pour pimenter une gamme qui s’adresse autant à une clientèle jeune qu’aux clients traditionnels de la marque attachée à des prix attractifs. Il est clair qu’avec ce modèle Citroën n’aura pas besoin de vendre des remises. Le produit se suffit à lui-même.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

​La Citroën C3 en chiffres

Moteur essence 3 cylindres en ligne atmo et turbo – 1 199 cm3 – 82 et 110 ch – 118 et 110 ch  Nm
 
Boîte mécanique à 5 rapports, automatique à 6 rapports
 
Dimensions : 396 x 174,9 x 147,4 cm – Poids : 980 et 1090 kg
 
Vitesse : 168 et 188 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 14,9 et 9,8 s – Émissions de CO2 : 109 et 110 gr/km
 
Prix : dès 13.750 et 16.900 euros



Publié le Lundi 7 Novembre 2016 dans la rubrique Automobile | Lu 1516 fois