Sommaire
Senior Actu

Création d’un Conseil national des personnes âgées au Canada

Le gouvernement conservateur canadien vient d’annoncer dans un communiqué, le respect de l’une des ses promesses électorales qui annonçait la création d’un Conseil national des personnes âgées qui devra veiller à ce que les politiques, les programmes et les services du gouvernement répondent aux besoins changeants des seniors.


La secrétaire d’État pour les personnes âgées Marjory LeBreton ainsi que le ministre des Ressources humaines et du Développement social Monte Solberg ont déclaré que le mandat du nouveau Conseil national des personnes âgées sera de prodiguer des conseils au gouvernement conservateur en ce qui a trait à des questions touchant les personnes âgées et revêtant une importance nationale.

Plus concrètement, ce nouveau conseil veillera à ce que les politiques, les programmes et les services du gouvernement répondent aux besoins changeants des personnes âgées. Dans la foulée, les deux ministres ont également annoncé que le gouvernement investira, à l’échelle canadienne, près de 14 millions de dollars (9 millions d’euros) dans 775 projets dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés qui doit contribuer à ce que les personnes âgées mènent un mode de vie actif et prennent part aux activités de leur collectivité.

Depuis qu’il est au pouvoir (ndlr : février 2006), le nouveau gouvernement du Canada a pris des mesures concrètes importantes dans l’intérêt des personnes âgées, souligne le communiqué, notamment :
- le partage des revenus de pension pour les couples ;
- l’augmentation de 1000 $ du crédit d’impôt en raison de l’âge qui est passé de 4066 à 5066 $ ;
- la multiplication par deux du crédit d’impôt pour revenu de pension, qui est passé de 1.000 à 2.000 $, ce qui devrait faire économiser aux personnes âgées près de 900 millions de dollars au cours des deux prochaines années et qui exemptera d’impôt 85 000 pensionnés ;
- l’augmentation du supplément de revenu garanti maximal, une mesure qui bénéficiera à plus de 50 000 personnes âgées ;
- le dépôt d'un projet de loi visant à faciliter le processus de demande de supplément de revenu garanti pour les personnes âgées ;
- l’augmentation de plus de 30% du supplément remboursable pour frais médicaux, qui est passé à 1000 $ ;
- l’élargissement des critères d’admissibilité pour les prestations de soignants afin de permettre à davantage de Canadiens et de Canadiennes d’en bénéficier ;
- la réduction de la TPS à 6%.

Un peu de démographie

Selon de récentes données démographiques communiquées par Statistique Canada, le vieillissement de la population va s'accélérer aux cours des deux prochaines décennies, particulièrement lorsque les baby-boomers commenceront à atteindre 65 ans.

De 2006 à 2026, le nombre projeté d'aînés devrait augmenter pour passer de 4,3 millions à 8,0 millions. On prévoit que leur proportion dans l'ensemble de la population augmentera pour passer de 13% à 21%.

Les tendances démographiques continueront de varier considérablement dans les années à venir. Dans les deux prochaines décennies, le nombre de personnes de 65 à 74 ans va presque doubler, passant de 2,3 millions à environ 4,5 millions. La proportion de ces « jeunes aînés » par rapport à l'ensemble de la population augmentera pour passer de 7% à 12%. Le nombre de Canadiens âgés de 85 ans et plus doublera presque, lui aussi, progressant pour passer d'environ 500 000 en 2006 à environ 900 000 en 2026.


Publié le Mardi 6 Mars 2007 dans la rubrique Divers | Lu 3278 fois