Sommaire
Senior Actu

Coyote : une aide efficace à la conduite

Le retour du Coyote. Il y a dix ans déjà que le premier instrument d’aide à la conduite faisait son apparition sur les tableaux de bord des automobilistes. Destiné aux grands rouleurs, il suppléait aux détecteurs de radars importés des Etats-Unis et strictement interdits en France.


Coyote
Fonctionnant sur le principe d’une communauté d’utilisateurs se signalant mutuellement les divers dangers de la route, le Coyote, qui exigeait un abonnement, avait été supplanté par d’autres systèmes qui avaient privilégié à l’époque la gratuité.
 
Dans le même temps, la marque Coyote avait été rachetée par un fonds d’investissement. Et comme bien souvent dans ces cas, l’inventivité et la créativité ont disparu pour faire place à une rentabilité immédiate. Une situation que les deux fondateurs de Coyote, Fabien Pierlot et Jean-Marc Van Laethem ont décidé de bousculer en reprenant le contrôle de leur ancienne société !
 
Aujourd’hui, un nouveau boîtier et de nouvelles applications apportent au Coyote une image renouvelée et une fonctionnalité plus efficace. Baptisée « Mini », la dernière version du Coyote entre en concurrence frontale avec le Wikango notamment quant à son format. A peine plus de 100 grammes, un écran de 3,2 pouces, et plus compact que le Wikango. Il est géré par trois interrupteurs situés à la base de l’écran.

Coyote
Vendu 149 euros, le Mini Coyote s’affiche à un prix particulièrement compétitif. Quant à son abonnement, il est de 12 euros par mois (10 euros si l’on prend un abonnement de 24 mois). L’utilisation du Coyote s’appuie sur une communauté d’environ 5 millions d’abonnés en Europe dont 80% sont des utilisateurs quotidiens et sont connectés pendant plus d’une heure par jour. Des chiffres qui expliquent pourquoi le Coyote permet d’être à l’abri des différents dangers de la route.
 
Outre les alertes de dangers immédiats, le Coyote affiche une navigation qui informe du trafic en temps réel et peut indiquer des itinéraires bis en fonction des bouchons. Les limitations de vitesse sont bien sûr toujours indiquées. Une application iPhone est également téléchargeable gratuitement sur iOS et Androïd. Si la navigation et les informations sur le trafic sont fournies gratuitement, les alertes sur les différents dangers de la circulation sont en revanche payants.
 
Précisons que l’utilisation du Coyote est totalement légale et est en conformité avec le code de la route. Les alertes sont données 4 km en amont sur autoroutes, 2 km sur route et 500 m en zone urbaine. On apprécie la lisibilité de l’écran et l’ergonomie de ses commandes. Le Coyote Mini est vendu avec un support de fixation, un câble de charge USB et une prise allume cigare.
 
Une nouvelle version qui est en phase avec le renouveau de la marque.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

iCoyote

Coyote


Publié le Jeudi 3 Décembre 2015 dans la rubrique Transports | Lu 1358 fois