Sommaire
Senior Actu

Couëron : lancement d’un projet intergénérationnel dans la grande banlieue de Nantes

Le projet original de création d’un ensemble intergénérationnel initié par Le Conseil des Sages de la ville de Couëron, trait d’union de la métropole Nantes-Saint Nazaire, vient d’entrer dans une phase active de réalisation. Détails.


Les villas couëronnaises viennent de faire un passage réussi au CROSMS (Comité régional d‘organisation sociale et médico-social). Ce dernier vient en effet de rendre un avis favorable à ce projet peu ordinaire : la réalisation d’une résidence pour seniors en perte d’autonomie et pour patients atteints d’Alzheimer et de troubles apparentés.

« Ici, avant d’avoir des malades, nous parlons surtout de personnes : dans vieillesse il y a vie, et vieillir est une philosophie » indiquent Franck Jahan et Matthieu Leclair, les concepteurs du projet. Plus concrètement, les villas se situeront dans la nouvelle ZAC de la Métairie. Elle vont s’inscrire avant tout sur un territoire où vivent des hommes et des femmes, d’où un travail de deux ans avec les acteurs locaux que sont le Conseil des Sages, le Conseil local des retraités et des personnes âgées et les élus.

« Nous ne voulions pas d’un projet clé en main ; nous souhaitions le construire » indiquent les différents acteurs dans un communiqué. Et les concepteurs ont sauté le pas, eux qui oeuvrent depuis quinze ans dans la gérontologie.

Le projet s’annonce innovant. Avec une place centrale, la disposition des bâtiments est à l’égale d’une toile d’araignée. Sept villas composent l’ensemble avec des unités par étage. Six places seront réservées à un accueil de jour pour les personnes atteintes de maladies dégénératives. « Il sera possible de laisser un patient à la journée : une première étape avant de rentrer aux villas, mais aussi un outil de maintien à domicile, un espace intermédiaire, comme la halte-relais actuellement, mais avec plus de temps ». Huit places temporaires sont également prévues pour des personnes accueillies sur un temps déterminé et pouvant retourner chez elles par la suite (sorties d’hospitalisation, aidants en vacances, etc.)

Enfin 84 places permanentes seront réparties dans six villas de quatorze places avec une autonomie complète dans chacune. « il s’agira d’un accompagnement individuel et non collectif avec du personnel qualifié » soulignent encore les concepteurs. « L’accent sera mis, pour chaque accueil, sur les potentialités restantes des personnes afin qu’elles retrouvent des repères. Préférer le positif au négatif. Les animaux seront aussi le bienvenu dans l’établissement pour stimuler les sens, voire l’installation d’un poulailler ».

Site Internet de la ville de Couëron


Publié le Mercredi 21 Juillet 2010 dans la rubrique Habitat | Lu 4707 fois