Retraite

Cotisation retraite : 41 ans à partir de 2012 pour une retraite à taux plein


Alors que le trou de la Sécurité sociale se creuse inexorablement, il semblerait que la durée de cotisation nécessaire pour bénéficier d’une retraite à taux plein soit une mesure d’ores et déjà entérinée par le gouvernement et qu’il faille d’ici 2012 avoir cotisé pendant 41 ans.


« Le déficit du régime général de la sécurité sociale devrait atteindre 12 milliards d’euros en 2007, selon les prévisions de la Commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS). Ce déficit, plus important que celui prévu par la loi de financement de la sécurité sociale du 21 décembre 2006 - 8 milliards - concerne essentiellement les branches maladie et vieillesse » indiquait récemment le site Internet du Premier ministre. Et de préciser que « du fait du nombre accru de départs en retraite, la branche vieillesse voit son solde se dégrader de 2,8 milliards d’euros par rapport à 2006 ».

Dans ce contexte, le Premier ministre François Fillon a annoncé la semaine dernière devant les députés que l’allongement de la durée de cotisation prévue en 2003 n’était pas une option et qu’elle aurait lieu au terme de la procédure prévue par la loi. Ainsi, il semblerait bien que la durée de cotisation nécessaire pour bénéficier d'une retraite à taux plein passera à 41 annuités à partir de 2012, à raison d’un trimestre supplémentaire de cotisation par an entre 2009 et 2012.

Ensuite, à partir de 2013, des rendez-vous sont prévus tous les quatre ans afin d’ajuster les périodes de cotisation par rapport à l’augmentation de l’espérance de vie. Rappelons à ce sujet que selon les dernières projections de l'Insee, l'espérance de vie à 60 ans pourrait croitre de 1.1 an tous les dix ans. De fait, la durée de cotisation pourrait être de 166 trimestres à l'horizon 2020, soit 41,5 ans.

Par ailleurs, le Conseil d'Orientation des retraites (COR) remettra au gouvernement à l'automne prochain un rapport d'actualisation sur la situation des régimes de retraites.

« On ne peut de façon durable vivre à crédit, il faudra des mesures pour rééquilibrer les finances, les dépenses et recettes, c'est malheureusement évident », explique la présidente (CFE-CGC) de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), Danièle Karniewicz. En revanche, Force Ouvrière se dit en total désaccord avec l’objectif de « 41 ans de travail pour la retraite en 2012 ».


Lu 101283 fois
Publié le Lundi 9 Juillet 2007



Réagir à cet article :


1.Posté par sabot le 10/07/2007 06:20
dit moi pourquoi mon mari doit avoir 42an(168)pour partir en janvier 2008 a 56ans .il a travaille a 14 an donc 2008-1966=42 annuitées.et vous dit que 41 annuitées en 2012 c'est beaucoup. je ne comprends pas pourquoi? mon mari avec ses 168 trimestres c'est quoi? un scandale alors ? se qui est sur c'est que pour lui c'est normal et pour le reste des personnes 41 annuitées c'est pas normal? pourquoi 168 trimestres pour une personne qui a travaillée a l'age de 14 an et 166trimetres en 2012 je ne comprend vraiement rien a tout cela .on parle de quoi 168 pour les un et 166 pour les autres je voudrais bien qu'on explique? merci

2.Posté par oblack le 01/06/2008 08:41
pour certains ce sera dur d'avoir 41 ans, car l'etat par exemple pour certains de ses ex epmoyé ayant travaillé dans les TOM ou a l'etranger leur vole leur retraite en ne validant ni durée ni salaire.

le travail au black pour l'etat francais:http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=40506

Le plus simple generaliser ce systeme et ne plus rien valider.

3.Posté par LOSSOUARN le 19/07/2008 16:52
pourquoi ne pas partir en retraire lorsque l on a totalisé les 41 ans, exemple 16 ans +41 ans = 57 ANS - 17 ans + 41 ANS = 58 ans etc......