Sommaire
Senior Actu

Corée du sud – Faiblesse de l’emploi pour les seniors et les femmes

Malgré de nombreuses alertes indiquant la Corée du sud devrait davantage faire appel aux seniors et aux femmes dans le monde du travail afin de se préparer à faire face au vieillissement de sa population, ces deux catégories de personnes restent encore les plus discriminées sur le marché de l’emploi, indique un article du quotidien coréen The Korea Times, s’appuyant sur une récente étude.


Selon une étude menée sur un millier de société par l’Institut coréen pour l’emploi, à qualification, expérience et potentiel équivalents, les personnes de plus de cinquante ans sont, selon les employeurs, celles qui ont le moins de chance de (re)trouver un emploi. Les autres groupes se trouvant dans une situation similaire, sont les femmes mariées, les femmes en général, les personnes non qualifiées, divorcées et les handicapés. Par certains aspects, ce pays asiatique qui paraît si éloigné de nous ressemble fortement à notre vieille Europe…

Eradiquer la discrimination sexuelle ou par l’âge dans le monde du travail et dans la recherche d’un emploi a pourtant fait l’objet de nombreuses campagnes d’information. Pourtant, les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2003, un peu plus de 60% des femmes diplômées étaient employées, soit 48% de moins que leurs homologues masculins.

De nombreux experts ont toutefois, tenté d’attirer l’attention des employeurs sur la sous utilisation de la force de travail des femmes et de celles des personnes âgées, qui pourraient pourtant jouer un rôle clé dans le futur développement économique du pays.

Dans une étude parue précédemment, cet institut avait déjà indiqué que le marché du travail coréen devrait faire face à un changement radical à moyen et à long terme, compte tenu du vieillissement rapide de sa population et de la chute de son taux de natalité. En effet, la demande en terme de recherche d’emploi devrait être égale à celle de l’offre d’ici 2010, puis cette dernière devrait ensuite augmenter pour être supérieure aux nombres de demandeurs d’emploi présents sur le marché. Le pays pourrait donc se retrouver d’ici quelques années, en manque de main d’œuvre.

En terme de critères internationaux, la Corée du sud est devenue une société vieillissante à partir de l’an 2000. En fait, lorsque les personnes de 65 et plus ont dépassé les 7% de la population totale. Si le nombre de seniors continuent d’augmenter à la même vitesse, ils représenteront 14.4% de la population en 2019 et 20% en 2046.

En 2004, les personnes âgées de 65 ans et plus représentaient 8.2% de la population. Dans cette même tranche d’âge le rapport homme/femme est de 0.67. L’espérance de vie à la naissance est en moyenne de 75.58 ans, 71.96 pour les hommes et 79.54 pour les femmes.
Corée du sud – Faiblesse de l’emploi pour les seniors et les femmes


Publié le Mardi 12 Avril 2005 dans la rubrique Emploi | Lu 4497 fois