Sommaire
Senior Actu

Corée du Sud – Le système des pensions de retraites menacé par le vieillissement de la population


Une crise du système des retraites menace la Corée du Sud qui voit sa population rapidement vieillir, et il existe peu d’espoir de voir émerger dans un avenir proche une solution à ce problème, estime l’agence Reuters dans un article paru le 16 février dernier (« South Korea faces ticking pensions time bomb »).

Les analystes et les responsables politiques affirment que le fonctionnement actuel du système des pensions commencera à perdre de l’argent en 2036 et que les caisses seront vides d’ici 2047, précise l’article. Afin d’assurer le maintien de leur retraite, les Coréens du Sud devraient cotiser, en 2050, environ un tiers de leur salaire. En 2070, les contributions atteindraient 40% du revenu.

Selon un spécialiste en économie, cité par Reuters, l’actuelle génération reçoit plus d’argent qu’elle n’en donne, laissant ainsi moins de ressources aux générations à venir. La solution paraît peut-être simple : commencer dès maintenant à augmenter les cotisations et verser moins d’avantages sociaux, mais les influentes unions syndicales s’y opposent.

Un projet de loi, visant à augmenter les cotisations tous les cinq ans, n’a pas été adopté par le parlement il y a quatre mois. Les élections parlementaires s’approchant (en avril prochain), peu d’hommes politiques veulent risquer de s’attirer les foudres des syndicats et des électeurs.

La Corée du Sud est une société vieillissante : en 2026, plus de 20% de la population aura plus de 65 ans, estime le ministère des Finances coréens, cité par l’article.


Publié le Lundi 23 Février 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 693 fois