Sommaire
Senior Actu

Corée – Le régime des retraites doit faire face à une sérieuse crise


Tout comme le nôtre, le régime de retraite sud coréen est basé sur la solidarité entre actifs et inactifs. Le gouvernement ne finance que les retraites des agriculteurs et des pêcheurs. Toutefois ce système pourrait disparaître à l’horizon 2047, si aucune modification ne lui ait apportée. Le gouvernement a donc décidé d’agir : le taux de cotisation des salariés va passer de 9 % à 15,9 % du revenu mensuel d’ici à 2030 et le taux d’allocation pour les retraités va passé de 60 % du revenu mensuel moyen à 55 % en 2004, puis à 50 % en 2008. Ce remède a le mérite d’être simple et sans doute efficace, mais il est plus que douloureux pour la population coréenne. Pourtant, cette crise était prévisible dès la mise en place du programme en 1988. En effet, les taux initiaux étaient plus qu’optimistes : 3 % du salaire pour les cotisations et 70 % pour les allocations. Le gouvernement coréen, n’avait semble-t-il absolument pas anticipé le vieillissement de sa population. La réforme à venir risque de provoquer de sérieuses protestations, les coréens ayant déjà eu du mal accepter que l’Etat ait augmenter les retraites des politiques, des militaires et des enseignants du privé en 2001. Ces augmentations avaient obligé le gouvernement à puiser 47 millions d’euros environ dans les caisses de l’état. La population coréenne et en particulier les syndicats de travailleurs, réclament à leur gouvernement que l’effort pour résorber le déficit du régime de pensions soit réparti équitablement entre tous le coréens.


Publié le Jeudi 4 Septembre 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 428 fois