Sommaire
Senior Actu

Consultation gratuite à 70 ans : mise en place de l’expérimentation dans trois départements

Philippe Bas, ministre délégué aux Personnes âgées vient de lancer l’expérimentation de la consultation gratuite de prévention à 70 ans dans trois départements. La généralisation de cette action à l’ensemble du territoire devrait avoir lieu dans le courant du second trimestre 2007. Détails.


« Cet engagement du Plan Solidarité Grand Age, présenté en juin dernier, est donc tenu » indique le communiqué du ministère qui précise que cette « consultation est un outil essentiel pour prévenir les facteurs qui conduisent à la dépendance, en permettant de les détecter et donc de pouvoir les traiter : troubles de l’équilibre ou de la mémoire, ostéoporose, dénutrition, incontinence, mais aussi isolement ou symptômes dépressifs ».

« Parce que lorsque l’on parie sur la prévention, on est toujours gagnant. L’histoire récente de notre système de soins le montre. Grâce à la prévention, la mortalité prématurée liée aux maladies cardiaques a été réduite de plus de 40% en Europe dans les trente dernières années. Celle qui était due aux accidents vasculaires cérébraux, de près de 60% » a précisé Philippe Bas dans son discours, alors qu’il réunissait les représentants des administrations et organismes concernés ainsi que les professionnels qui mettent en œuvre cette expérience.

Cette action vise également à faciliter la correction de handicaps existants en les compensant plus tôt (troubles de la vision ou de l’audition) et en favorisant le maintien de l’activité. La personne âgée pourra ainsi rester autonome et à domicile plus longtemps. .../...
Philippe Bas, ministre délégué aux Personnes âgées

Cette nouvelle visite médicale gratuite pour les personnes âgées de 70 ans va démarrer dans un premier temps dans trois départements : le Finistère, le Bas-Rhin et le Val de Marne. L'expérimentation va s'effectuer en deux temps. En février, une première phase va permettre de valider l’auto-questionnaire et le dossier de consultation du médecin en situation réelle. Des spécialistes de l’Institut Multidisciplinaire rattaché à l'Université de Bordeaux II – généralistes, cliniciens, statisticiens, épidémiologistes – vont tester ces outils.

En mars, 43.000 assurés, entre 70 et 71 ans et habitant dans les trois départements, vont recevoir de leur Caisse d’assurance maladie une lettre (voir ci-dessous) leur indiquant qu’ils peuvent bénéficier de cette consultation prise en charge à 100% par l’assurance maladie. Elle les invitera à remplir un questionnaire comprenant une série de questions afin de définir leur état de santé, leur rythme de vie, leur environnement social, et permettant de bien préparer la consultation chez leur médecin traitant.

Des dépliants d'information seront disponibles chez les pharmaciens. Des affiches d’information seront apposées dans les lieux publics et les salles d’attente des généralistes. La consultation durera environ 45 mn, au cours desquelles seront abordés avec le patient ses habitudes de vie, ses comportements alimentaires, ses problèmes de santé. Ce sera l’occasion de faire un bilan complet.

Les médecins recevront de leur côté une information sur la consultation par courrier, ainsi qu'une formation préalable d'une demi-journée ou d'une soirée, assurée par les professeurs de gériatrie François Piette et Claude Jeandel.

Cette deuxième phase d'expérimentation, concrète, durera quatre mois. Elle fera l’objet d’une évaluation, avant de généraliser la consultation gratuite de prévention à l’ensemble du territoire dans le courant du second semestre 2007.

Exemple de courrier aux assurés / consultation gratuite de prévention à 70 ans

LOGO caisse
LOGO ministère
N° de sécurité sociale
Nom et adresse de l’assuré

Madame, Monsieur,

La loi de santé publique du 9 août 2004 instaure la mise en place de consultations de prévention à différents âges de la vie, ainsi le plan « Solidarité - Grand Age » présenté le 27 juin 2006 et la loi de financement de la sécurité sociale de 2007 prévoient la mise en place de consultations de prévention pour les personnes âgées de 70 ans. Cette consultation est prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie et sans avance de frais.

Dans le cadre d’une expérimentation, cette consultation de prévention est proposée dès à présent aux personnes nées en 1936 et 1937 dans trois départements pilotes (Finistère, Val de Marne, Bas-Rhin). Sa généralisation à l’ensemble de la France suivra courant 2007.

Cette consultation s’appuie sur un auto-questionnaire que vous êtes invité à demander à votre caisse d’assurance maladie grâce à l’enveloppe ci-jointe ou à votre médecin traitant et à remplir avant la consultation prévue avec votre médecin traitant.

Cette consultation doit être l’occasion pour vous, à partir de cet auto-questionnaire rempli, de faire le point sur votre santé et d’appréhender avec votre médecin traitant, les attitudes de prévention les plus adaptées et les éventuelles prises en charge nécessaires en fonction des pathologies ou facteurs de risque repérés.

Pour évaluer ce dispositif, certaines informations recueillies1au cours de ces consultations seront analysées globalement et de façon anonyme par l’InVS (Institut de veille sanitaire).
Elles resteront strictement confidentielles.

Pour plus d’informations, vous pouvez :
- vous connecter sur le site :
- ou contacter directement votre caisse d’assurance maladie – tel. …………..


Publié le Mercredi 31 Janvier 2007 dans la rubrique Santé | Lu 5627 fois