Sommaire
Senior Actu

Consultation gratuite à 70 ans : elle ne doit pas être déconnectée de la réalité estime le SNGIE

Le Syndicat national des généralistes intervenant en EHPAD (SNGIE) accueille avec intérêt la mise en place d’une expérimentation de consultation de prévention pour les personnes âgées de 70 ans, mais estime que cela ne doit pas rester un élément ponctuel de la prise en charge et se trouver ainsi déconnectée de la réalité de terrain.


« L’implication du médecin traitant, interlocuteur choisi par le patient, est un élément positif qui valorise sa capacité à exercer une prise en charge globale tenant compte tant des dimensions liées à la personne et à son environnement que de celles liées à des désordres organiques » indique le syndicat dans un communiqué

Et d’insister « sur la nécessité de replacer, tant à domicile qu’en établissement, cette consultation de prévention dans le parcours de santé de la personne âgée, afin d’effectuer synthèse et suivi dans le temps en cohérence et coordination avec l’ensemble des autres acteurs de soins de proximité ».

Le SNGIE souhaite enfin que la formation prévue soit réalisée en partenariat entre les instances gériatriques locales et les médecins coordonnateurs en EHPAD dont l’une des missions est de diffuser la culture gérontologique auprès des médecins généralistes intervenant dans leur établissement. Cette approche, qui pourrait devenir multidisciplinaire, est de nature à assurer la cohésion des approches et des pratiques sur un territoire donné.

Pour en savoir plus :
Consultation gratuite à 70 ans : mise en place de l'expérimentation dans trois départements


Publié le Vendredi 23 Février 2007 dans la rubrique Santé | Lu 1652 fois