Sommaire
Senior Actu

Conducteurs seniors : le Japon met en place des tests de démence

Face à l’augmentation des accidents mortels provoqués par les conducteurs seniors l’année dernière au Japon, l’Agence de la police nationale nippone (NPA) a décidé d’introduire des tests visant à détecter la démence et la sénilité des chauffeurs âgés.


Le Pays du soleil levant est confronté –avant les autres- à la problématique du vieillissement de sa population et des conséquences qui en découlent.

La sécurité routière japonaise a ainsi constaté depuis quelques années une hausse des accidents de la circulation mettant en cause des conducteurs âgés.

Face à ce constat, la NPA vient de décider d’introduire des tests de démence pour tous les conducteurs âgés. Si ces derniers sont déclarés inaptes à la conduite par la police, et une fois que le diagnostic sera confirmé par un médecin, le senior se verra retirer son permis de conduire.

Un rencontre entre des experts est prévue demain à l’Institut de gérontologie de Tokyo (Japon). Elle donnera lieu au lancement d’un programme de développement de tests visant à détecter l’inaptitude des personnes âgées à prendre le volant. Un rapport final devrait être remis au mois de septembre prochain. L’agence déclenchera alors une révision de son système d’obtention et de conservation du permis de conduire.

En 2002 déjà, le code de la route nippon avait été revu et corrigé de manière à pouvoir révoquer ou suspendre le permis de conduire de certains seniors. Fin juin 2005, 110 aînés considérés comme dangereux sur la route s’étaient vus destitués de leur permis et trois avaient été suspendus.

Selon les chiffres officiels du ministère de la Santé, 1.5 million de seniors souffraient de démence sénile au Japon en 2002 et ce nombre devrait atteindre les 3.23 millions d’ici 2025.

Fin 2004, environ 9.3 millions de personnes âgées de 65 ans et plus étaient détentrices d’un permis de conduire. Parmi elles, les autorités nippones estiment que 3.2% soit 300.000 individus seraient atteintes de sénilité.

En 2005, toujours selon les données de la NPA, 1.033 accidents mortels impliquant des personnes âgées ont été répertoriés dans l’ensemble du pays, soit 14 de plus que l'année précédente. Parmi eux, 758 cas engageaient des personnes âgées de 70 ans et plus, soit une augmentation de 68 accidents par rapport à 2004.

Pour en savoir plus, lire aussi :

Seniors sur la route : échange voiture contre co-voiturage
Conducteurs seniors : la Nouvelle-Zélande souhaite leur rendre la route plus accessible
Conducteurs seniors : le Japon met en place des tests de démence


Publié le Lundi 6 Février 2006 dans la rubrique Transports | Lu 5973 fois