Sommaire
Senior Actu

Conducteurs seniors : la ville de Pamiers organise des cours de remise à niveau

Consciente de l’importance pour les seniors de pouvoir continuer à conduire le plus longtemps possible en toute sécurité, la municipalité de Pamiers dans l’Ariège (09) a mis en place depuis quelques semaines des cours de remise à niveau gratuits destinés aux conducteurs âgés.


Souvent, après 30, 40 ou 50 ans de conduite, de mauvaises habitudes ont été prises. Souvent à partir de 50 ans, l’acuité visuelle a tendance à baisser et la qualité de l’audition faiblit. Souvent, après 70 ans, on suit un traitement médicamenteux…

Tout cela ne signifie pas pour autant qu’il faut rendre ses clefs et abandonner définitivement la voiture. Mais en revanche, il peut-être intéressant de suivre quelques cours de remise à niveau en matière de conduite. C’est justement ce que propose la mairie de Pamiers aux clubs d’aînés locaux.

L’idée de cette petite ville de l’Ariège située à trente minutes de la métropole toulousaine est simple : organiser des formations théoriques visant à sensibiliser les seniors à la sécurité routière et proposer dans la foulée des bilans de conduite en présence d’un instructeur d’auto-école. Et apparemment, le concept a séduit son public. Comme le souligne dans un récent article d’Ariègenews.com, Eric Rigal, instigateur de cette action : « les clubs des aînés sont très demandeurs de ces formations et ils se sont spontanément portés volontaires pour la conduite accompagnée échelonnée sur deux journées… Ils n’ont pas peur de se remettre en question, d’identifier leurs lacunes ». .../...
Conducteurs seniors : la ville de Pamiers organise des cours de remise à niveau

D’autant que les participants conduisent avec leur propre voiture sur un parcours qui leur est familier et que personne ne risque de perdre son permis. Il ne s’agit pas de sanctionner, mais de prévenir et remettre à niveau si besoin est. « C’est vrai, que je ne suis pas hésitante, mais j’ai plus un sentiment d’insécurité » confie Françoise, sexagénaire, dans le journal de France 2. De son côté, Odette, septuagénaire qui conduit depuis 51 ans remarque : « quand je roulais, il n’y avait pas de constructions, pas de carrefours, il n’y avait rien à ce moment là. Et c’est vrai que je conduisais vite ». Grâce à ce stage, pour la première fois de sa vie de conductrice, elle effectue une remise à niveau de ses acquis.

Comme le souligne un récent article du quotidien Le Monde, « en France, le dossier des personnes âgées au volant reste un sujet délicat », d’autant que dans de nombreux cas, « renoncer à conduire est souvent vécu comme une perte d'autonomie difficilement supportable ». Pourtant, remarque dans le même article le docteur Charles Mercier-Guyon, secrétaire du conseil médical de la Prévention routière « nous évoluons vers un modèle d'intégration et non plus de rejet du conducteur âgé. De plus en plus de personnes entre 60 et 80 ans peuvent conduire sans danger. (…) Autoriser les gens âgés à conduire ne signifie pas être laxiste ! Détecter à temps les seniors à problèmes fait partie de notre travail ».


Publié le Jeudi 20 Décembre 2007 dans la rubrique Transports | Lu 10037 fois