Sommaire
Senior Actu

Conducteurs seniors : la Nouvelle-Zélande souhaite leur rendre la route plus accessible

De manière à respecter ses promesses électorales, le Parti travailliste néo-zélandais vient d’indiquer que les seniors de plus de 80 ans n’auront plus à passer de test de conduite pour continuer à se déplacer avec leur véhicule à partir de décembre de l’année prochaine.


Le fait de pouvoir continuer à conduire un véhicule passé l’âge de 75 ou 80 ans est très important pour un bon nombre de personnes âgées, notamment celles qui résident en banlieue ou à la campagne. Dans ces cas-là, conduire soi-même sa propre voiture est synonyme d’indépendance et de liberté.

Dans cet esprit et selon les promesses du gouvernement travailliste d’Helen Clark, à partir de décembre 2006, les conducteurs de plus de 80 ans n’auront plus à passer de tests de conduite visant à vérifier qu’ils sont toujours aptes à conserver leur permis de conduire.

Cette mesure, qui semble-t-il, ne sera mise en place que dans un an pour des raisons de procédures administratives, ne remet pas en cause la délivrance d’un certificat d’aptitude à la conduite à partir de 75 ans, puis un deuxième à l’âge de 80 ans et ensuite, un tous les deux ans.

Les médecins, s’ils le jugent utile, pourront imposer aux conducteurs, à partir de 75 ans, de passer un test de conduite, en cas de doute sur leurs capacités. Cette nouvelle réglementation sera prochainement diffusée auprès des conducteurs concernés, de leurs familles et des médecins.
Conducteurs seniors : la Nouvelle-Zélande souhaite leur rendre la route plus accessible

Le Premier ministre de Nouvelle-Zélande Helen Clark a récemment indiqué que son pays était l’un des rares à obliger les conducteurs de 80 ans et plus à passer un test de conduite obligatoire, alors qu’un bon nombre de pays n’en imposent pas et que les chauffeurs seniors néo-zélandais ne sont « ni pires, ni meilleurs que les autres ». Et d’ajouter que « généralement les personnes âgées conduisent plus prudemment et autorégulent d’elles-mêmes leur conduite »

Cependant, les assureurs locaux ne semblent pas de cet avis, puisqu’ils indiquent que sur la route, les seniors sont les conducteurs les plus dangereux après les moins de 25 ans. Toujours selon eux, un simple test médical d’aptitude à la conduite réalisé par un médecin n’est pas suffisant.

Le gouvernement néo-zélandais va donc débloquer un budget équivalent à presque 300.000 euros de manière à développer les cours de conduite « Safe with Age » destinés aux personnes âgées qui souhaitent améliorer le maniement de leur véhicule. Ainsi, à partir du 1er juillet 2007, l’Etat devrait financer ces leçons de conduite pour seniors à hauteur de 50%.


Pour en savoir plus sur les seniors et la conduite, lire aussi :

Sensibiliser les seniors aux problèmes de santé et aux conséquences sur la conduite
Conducteurs seniors : un nouveau simulateur de conduite pour réduire les risques d'accident


Publié le Mercredi 21 Décembre 2005 dans la rubrique Transports | Lu 5151 fois