Sommaire
Senior Actu

Comptoir des cotonniers : « Mères et Filles », nouveau recueil de nouvelles intergénérationnelles

La marque de prêt-à-porter féminin moyen-haut de gamme Comptoir des Cotonniers, qui appartient à la société Nelson SA située en Haute-Garonne (31), vient de publier chez Cherche Midi éditeur, en partenariat avec le magazine Elle, son deuxième recueil de nouvelles intergénérationnelles intitulé « Mères et Filles ».


Comptoir des cotonniers : « Mères et Filles », nouveau recueil de nouvelles intergénérationnelles
Suite au succès rencontré par le premier recueil de ce type édité en 2004, la marque vient de ressortir une nouvelle édition enrichie cette fois-ci, de créations graphiques.

Cette dernière mouture comprend quatorze nouvelles –et autant d’illustrations- sélectionnées par un jury composé d'écrivains, de journalistes et d'éditeurs, parmi plus de 2.000 réponses reçues au terme du concours initié par Comptoir des Cotonniers.

On peut retrouver dans cette nouvelle édition -dont les droits sont reversés à une association-, des histoires tour à tour drôles, émouvantes ou acérées, dans une réjouissante liberté de tons et de styles sur ce lien intense et singulier qui unit mères et filles.

Rappelons que depuis 1997, la marque Comptoir des Cotonniers fonde sa communication sur une idée de génie : le marketing intergénérationnel. Dans cette entreprise familiale, c’est la maman, Georgette qui a eu cette intuition formidable. Elle a en effet été la première à remarquer que mères et filles venaient souvent effectuer leurs achats en binôme dans la boutique toulousaine. .../...

Elle a donc décidé de baser la communication de cette marque sur cette relation fusionnelle qui existe entre une mère et sa fille. Les tops modèles ont été remplacées par de « vraies gens » : les acheteuses sont ainsi devenues les icônes de l’enseigne et les premiers couples sont apparus dans les magazines féminins... Et contre toute attente, ce concept qui permet une segmentation qui n’est pas basée sur l’âge de la cliente, a formidablement fonctionné dès le départ. Et le succès semble perdurer de saison en saison.

« Le but n'est pas de cloner mères et filles. Il ne s'agit pas que la mère ressemble à la fille, mais que les deux viennent dans nos boutiques et y trouvent des vêtements à leur goût », indique Tony Elicha, patron de la société dans un article de L’entreprise.com.

Casting photos, album de chansons, open de tennis et concours littéraire... Depuis, chaque année, la marque multiplie les évènements intergénérationnels.

L’ensemble des droits d’auteur sera versé à l’association « Vivre comme avant », mouvement d’aide aux femmes ayant été atteintes d’un cancer du sein.

Le jury était composé de Pom Bessot, éditrice, d’Evelyne Bouix, actrice, de Claire Castillon, écrivain, d’Olivier Delcroix, journaliste au Figaro, d’Anne Goscinny, écrivain, d’Olivia de Lamberterie, chef du service Livres au magazine ELLE, de Cécile Perrin, illustratrice, de Marianne Romestain, directeur général adjoint de Comptoir des Cotonniers, d’Anaïck Roustaing, bénévole et trésorière de l’association Vivre comme avant, de Maryse Wolinski, écrivain, de Georges Wolinski, dessinateur.

Mères et Filles
Concours de nouvelles et d'illustrations
Comptoir des Cotonniers
ISBN n° 2 74910 703 2
128 pages 20 x 20,
13 € ttc France
(2006)


Publié le Mardi 9 Mai 2006 dans la rubrique Consommation | Lu 38448 fois