Sommaire
Senior Actu

Comment se défaire d’un amour passé ?

Un nouvel amour marque un nouveau départ dans notre vie. Mais que faire quand on n’est pas encore prêt pour une nouvelle relation et que notre ex nous trotte encore dans la tête ? Sabrina Philippe, psychologue chez Parship.fr, nous répond.


Après sa séparation, Alexa (35 ans) a pris la décision de ne plus regretter son ex. Elle s’est peu après lancée dans la recherche d’un partenaire sur Internet – et semblait avoir rapidement trouvé en Boris (38 ans) le bon candidat.

Mais pourtant, quelque chose clochait : « J’étais sans arrêt en train de couper les cheveux en quatre, de chercher la faille, bien que Boris n’ait rien fait de mal », se souvient-elle. Il s’agit là, selon la psychologue, d’un signe indiquant qu’Alexa n’en avait pas encore fini avec son ex et qu’il existait encore un lien affectif. Partout dans l’appartement d’Alexa se trouvaient des traces du disparu, elle avait encore gardé des lettres, des photos et des souvenirs.

« Un jour, Boris m’a demandé pourquoi mon ex était aussi présent chez moi . », raconte Alexa. Elle a réagi rapidement et a jeté tout ce qui le lui rappelait. Elle a même repeint son salon car c’est son ex qui en avait choisi la couleur. « Après ça, je me suis retrouvée dans mon appartement et je me suis sentie complètement libre . »
Comment se défaire d’un amour passé ?

Fini une fois pour toute ?

Quand l’un des deux ne sait pas où il en est émotionnellement, ça n’est pas un bon départ pour une nouvelle relation. Mais comment libérer son esprit, lorsque l’ancien partenaire est toujours présent mentalement ? Si des sentiments persistent pour une personne, ils ne se laissent souvent pas évincer si facilement.

« Beaucoup de gens ont du mal à tourner la page sur une relation passée, car ils ont extrêmement peur d’être seul », explique la psychologue. « D’autres prennent une séparation comme un échec personnel : ils ont la plupart du temps combattu jusqu’au bout pour sauver la relation, jusqu’à s’en oublier soi-même ». Il n’existe malheureusement pas de recette universelle lorsque vous voulez vous défaire d’une ancienne relation. Pour beaucoup, cependant, une coupure nette et totale apporte une certaine aide –selon l’adage loin des yeux, loin du cœur - pour se débarrasser du passé.

Vous ne pouvez certes pas effacer le passé en supprimant les souvenirs, mais c’est dans tous les cas un pas dans la bonne direction. On se raccroche souvent simplement par habitude à une relation finie.

Combien de temps ?

Certains plongent directement dans une nouvelle relation pour oublier la précédente. Mais attention : combattre la douleur provoquée par la fin d’une relation en se précipitant dans les bras d’un nouveau partenaire n’est pas sans danger, notamment celui que le passé ne vous rattrape.

Une telle attitude est de plus injuste par rapport à votre nouveau partenaire, ajoute Sabrina Philippe : « le nouveau partenaire se sent rapidement utilisé comme « tremplin » pour sortir de la relation passée ». Avant d’être prêt pour une nouvelle relation, une phase de deuil est nécessaire pour se détacher d’une personne que l’on a aimée. La durée dépend de l’intensité, de l’entremêlement et de la force du lien émotionnel de la relation passée. On avait à l’époque instauré l’année de deuil, mais cela peut durer plus longtemps pour certains.

Prenez le temps dont vous avez besoin pour traverser les différentes phases suivant la séparation. Vous ne devez en aucun cas vous mettre sous pression en tentant à tous prix de fuir votre solitude. Ecoutez vos sentiments et essayez d’être le plus possible fidèle à vous-même. La douleur n’en sera sans cela que plus grande, si la nouvelle relation échoue.

Faites-vous plaisir et occupez-vous de choses qui vous font du bien, si la douleur vous submerge. Recherchez du soutien auprès de vos amis ou avec votre famille, et n’ayez pas peur de faire appel à une aide professionnelle, si vous sentez que vous n’y arrivez pas seul.

L’ombre du passé

Tirer un trait sur son passé est parfois difficile malgré toute la bonne volonté du monde. Dès que des enfants entrent en jeu, on ne peut pas couper complètement court à tout contact. Il est dans ce cas d’autant plus important de définir clairement les rapports que l’on souhaite entretenir.

Tenez-vous en à cela et veillez au bien-être de vos enfants. Evitez d’utiliser votre progéniture comme moyen de pression et concentrez-vous sur votre nouvelle vie. Allez de l’avant et libérez-vous de votre sentiment de culpabilité. Que ça n’ait pas fonctionné avec votre ex ne veut pas dire que vous avez échoué en tant que parent, ni que vous allez rester seul(e) pour le restant de vos jours.

C’est seulement quand vous aurez intégré et digéré cela que vous pourrez vous ouvrir à un nouveau partenaire. Chacun porte son passé en soi, qu’il est difficile de rayer d’un simple trait. Une explication constructive avec son ex peut également être une chance d’apprendre quelque chose sur soi. Ca n’est certes pas aussi facile que ça en a l’air, mais une fois cette barrière franchie, le poids du passé se transforme en richesse, dont un nouvel amour ne peut que profiter.


Publié le Vendredi 9 Décembre 2005 dans la rubrique Chroniques | Lu 28155 fois