Sommaire
Senior Actu

Comment mieux vivre et mieux vieillir avec le VIH aujourd’hui ? AIDES lance une grande auprès des personnes concernées

L’association AIDES, qui a pour objectif la lutte contre le sida, vient d’annoncer dans un communiqué, le lancement d’une vaste enquête en ligne auprès des personnes touchées, intitulée « Comment mieux vivre et mieux vieillir avec le VIH aujourd’hui ? ». Pour mieux comprendre leurs attentes et mieux défendre leurs droits !


Pour faire avancer la lutte contre le sida et les hépatites virales, l’association AIDES connaît par expérience l’importance de recueillir les difficultés et besoins rencontrés par les principaux concernés : celles et ceux qui vivent avec au quotidien.

Or les enjeux qui affectent aujourd’hui les personnes touchées ne sont plus tout à fait les mêmes qu’hier. AIDES lance donc une vaste enquête, pour pouvoir continuer à défendre leurs droits avec force et à dénoncer les inégalités sociales de santé, « dans la droite lignée des positions qui sont les nôtres » précise le communiqué de l’association.

Vieillir avec le VIH et/ou une hépatite est désormais possible, et nous ne pouvons que nous en réjouir. Mais bien que des interrogations thérapeutiques demeurent, de nouvelles préoccupations émergent, liées notamment à la retraite et aux conditions de ressources.

La perspective de la retraite, les conditions de vie, de logement, et toutes les questions liées à la précarité font désormais partie des inquiétudes les plus vives exprimées par les personnes, au même titre que l’accès aux soins et à l’emploi. « C’est en tout cas ce que nous percevons à travers le recueil quotidien des besoins, dans nos actions d’accompagnement et de soutien. Ce qu’il nous manque aujourd’hui, ce sont des données solides et détaillées sur ces questions » soulignent encore les responsables de l’association.

Face à ces nouveaux enjeux et au manque de données disponibles, AIDES a décidé de mener cette enquête en ligne. Le but est de toucher toutes les personnes vivant avec le VIH ou une hépatite, bien au-delà de celles et ceux qui poussent la porte de l’association. Cette enquête s’étendra jusqu’au 18 janvier 2011.

L’objectif de cette étude ? Mettre en place des actions innovantes et adaptées aux besoins émergents des personnes, et faire valoir leurs inquiétudes et doléances auprès des pouvoirs publics.

Le questionnaire a été construit de façon à faciliter la comparaison avec les enquêtes menées en population générale, mais aussi avec celles dont on dispose déjà sur les personnes vivant avec le VIH et/ou une hépatite virale (notamment les enquêtes ANRS VESPA).


Publié le Jeudi 18 Novembre 2010 dans la rubrique Santé | Lu 2021 fois