Sommaire
Senior Actu

Comment l’âge peut nuire à la concentration...

Lire le journal, faire la liste des courses, vérifier ses comptes bancaires, etc. Pas de problème, mais il faut faire une seule chose à la fois ! En effet, parfois, les personnes âgées ressentent des difficultés à rester concentrées lorsqu’elles effectuent une activité mentale et qu’une source extérieure vient les perturber. Une récente étude réalisée par l’Institut de recherche canadien Rotman, publiée dans la revue spécialisée Journal of Cognitive Neuroscience, apporte une explication.


Ces chercheurs canadiens, spécialisés dans les études sur le cerveau et son fonctionnement, viennent de montrer que les seniors ont plus de difficultés à effectuer une tâche intellectuelle, à se concentrer, lorsqu’une distraction vient les perturber pendant leur réflexion.

De fait, selon cette enquête effectuée par le biais d’IRM (imagerie par résonnance magnétique) sur deux groupes de douze personnes (l’un dont l’âge moyen était de 26 ans et l’autre dont l’âge moyen était 70 ans), les seniors « sont plus vulnérables aux sources de distractions extérieures en raison d’une incapacité à filtrer les informations non pertinentes, sans rapport avec le sujet » affirment les responsables de cette étude.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont montré des photos de visages aux deux groupes et leur ont demandé de les reconnaitre tout en enregistrant leurs réactions par le biais des IRM. Lorsque les deux groupes de testeurs n’ont pas été capables de reconnaitre tel ou tel visage, les chercheurs ont constaté une baisse de l’activité de la mémoire d’encodage dans certaines régions du cerveau, notamment dans l’hippocampe.

Cependant, au cours de ces tests, les chercheurs ont également constaté chez les seniors une activité plus intense dans certaines zones du cerveau (le cortex auditif, qui sert à traiter les sons) qui a priori, auraient du être plus calmes ou désactivées... Selon Dale Stevens, qui a conduit cette recherche auprès de l’Institut de recherche canadien Rotman, les aînés auraient été déconcentrés par le bruit de l’IRM ! Et ce martèlement de la machine, aurait empêché les participants seniors de se concentrer correctement. Toujours selon Stevens, cela montre que les personnes âgées rencontrent plus de difficultés à se focaliser sur une tâche lorsque leur cerveau est perturbé par un élément extérieur.

Cette étude confirme ainsi que certains seniors peuvent avoir des difficultés d’assimilation des informations dans la vie quotidienne, car leur cerveau traite trop d’informations inutiles en même temps en provenance de leur environnement externe.

Leurs chercheurs concluent donc qu’il est nécessaire, d’une part de prendre en compte le bruit de l’IRM dans le cadre d’études cognitives réalisées sur les seniors (car ce bruit peut perturber les résultats) et d’autre part, ils conseillent aux aînés de se concentrer sur « une seule chose importante à la fois ».
Comment l’âge peut nuire à la concentration...


Publié le Mardi 2 Décembre 2008 dans la rubrique Santé | Lu 4367 fois