Sommaire
Senior Actu

Cold Case ou l‘illustration qu‘avant d’être âgés, les aînés ont vécu eux aussi…

La série américaine « Cold Case, affaires classées », qui passe tous les lundis soirs sur France 2, permet incontestablement aux jeunes générations de réaliser que les seniors et les personnes âgées d’aujourd’hui sont les jeunes et les adultes d’hier… Et qu’eux aussi ont vécu. Explications.


La série Cold Case a pour concept de revenir sur de vieilles enquêtes non résolues. Si certaines de ces investigations policières menées par Lilly Rush (Kathryn Morris) et son équipe se déroulent dans un passé récent, de très nombreux épisodes se passent dans les années 50, 60, 70 ou 80... Il y a donc entre trente et soixante ans de cela. De fait, les protagonistes et les suspects ont pris un sérieux « coup de vieux » lorsque que ces affaires ressurgissent !

Au-delà des ambiances d’époque parfaitement restituées, ce feuilleton permet de montrer aux jeunes générations que tous ces personnages âgés ont eu une vie par le passé… Finalement, peu importe qu’il s’agisse de vieilles histoires de vols, de meurtres, de jalousie, d’affaires véreuses, d’accidents, etc. Ce qui est intéressant, c’est que ce programme illustre parfaitement que ces hommes et ces femmes rattrapés par leur histoire ont eux aussi, souffert, aimé, haï, menti, etc. Bref, qu’au cours de leur existence, ils ont du affronter la vie et ses tourments.

Le fait est que les enfants et les adolescents ont parfois du mal à réaliser que les seniors sont de « vrais gens ». Qu’ils ont eu une vie avant -qui se poursuit d’ailleurs dans le présent avec ses conséquences- et qu‘il faut aujourd‘hui les considérer comme des êtres humains à part entière (ce que d‘aucuns auraient parfois tendance à oublier…). Sûrement un angle d’approche non envisagé de la part des producteurs de cette série.

Au final, la seule et véritable incohérence de ce feuilleton, c’est la formidable mémoire de ces personnages impliqués dans de vieilles histoires datant de plusieurs décennies et qui se souviennent parfaitement de tous les détails : des noms, des lieux, des horaires, etc. Mais ceci est une autre histoire.

Jean-Philippe Tarot pour www.senioractu.com


Publié le Mardi 4 Janvier 2011 dans la rubrique Chroniques | Lu 1442 fois