Sommaire
Senior Actu

Clichy : portrait de Jacques Debord, un résistant de 90 ans

À l'initiative de ses enfants, des membres de son association (FNDIRP) et des Anciens Combattants de Clichy, l’ancien résistant Jacques Debord a célébré ses 90 ans à Clichy (Hauts-de-Seine) le 12 octobre dernier en présence de nombreux invités. Retour sur l’histoire d’un homme qui s’engageât dans la Résistance en 1942.


Jacques Debord est né le 28 juin 1923 à Paris et a grandi à Clichy dans un milieu ouvrier.
 
Après un CAP d'ajusteur et un CAP de dessinateur, il travaille pour une usine de roulement à billes. Il refuse de partir en Allemagne dans le cadre du Service du Travail Obligatoire, le fameux STO, et s'engage en novembre 1942 dans la Résistance. Il y occupera un rôle important, notamment dans le renseignement, jusqu'à son arrestation par la Gestapo le 3 octobre 1943.
 
Il sera ensuite déporté à Buchenwald puis à Schönebeck d'où il a été libéré le 4 mai 1945 par les Canadiens. Jacques Debord a rencontré à plusieurs reprises le Général De Gaulle, comme en 1966 lorsque lui a été remis la Légion d'Honneur aux Invalides.
 
Par ailleurs, l'ancien Résistant a contribué par ses actions pacifistes, à la réconciliation avec l'Allemagne. De 1959 à 1977, il fut Conseiller municipal à Clichy, s'engageant ainsi politiquement dans la vie de la cité et a également été administrateur de l'Office HLM des Hauts-de-Seine. Il participa notamment au rapprochement avec Heidenheim, ville avec laquelle Clichy est aujourd'hui jumelée. Il est actuellement membre de la présidence de la Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes.
 
Gilles Catoire a souligné l'importance « de cette génération qui a su tendre la main à l'Allemagne » dont Jacques Debord est un parfait représentant tout en saluant sa disponibilité pour les autres et son humanisme. Le Maire a d’ailleurs annoncé la mise en place d'un Comité pour le 100ème anniversaire de la guerre de 1914-1918, qui sera désigné avant la Commémoration de l'armistice de la Grande Guerre. Ce Comité devra organiser la Commémoration de cette tragique période du début du siècle dernier. 


Publié le Mercredi 16 Octobre 2013 dans la rubrique Intergénération | Lu 972 fois