Emploi

Chômeurs seniors : la dispense de recherche d'emploi (DRE) supprimée en 2012


L'Assemblée nationale a voté dans la nuit du 17 au 18 juillet 2008, la suppression progressive de la dispense de recherche d'emploi (DRE) qui permettait aux chômeurs seniors de plus de 57.5 ans de ne plus avoir à chercher un travail passé cet âge sans craindre la radiation et la perte de leurs droits. Une mesure qui devrait être effective d’ici 2012.


Alors qu’en France, l’emploi des seniors (55-64 ans) plafonne à 38,3% -contre une moyenne de plus de 44% dans l’Union européenne-, l’Assemblée nationale a voté en fin de semaine dernière (avec le soutien du gouvernement) un amendement de Marie-Christine Dalloz (UMP) visant à « relever progressivement l'âge d'accès à la dispense de recherche d'emploi et la supprimer définitivement en 2012 ».

« On ne peut pas continuer avec cette espèce d'hypocrisie à trois acteurs: le gouvernement et les politiques, qui ont expulsé les seniors en dehors du marché de l'emploi pour gérer les statistiques, les employeurs, qui l'ont utilisé comme un instrument commode de gestion des ressources humaines, et aussi les partenaires sociaux, qui s'en sont parfois servi dans des procédures de licenciement collectif », a souligné à cette occasion Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi. De son côté, Martine Billard (Vert).s'est inquiétée du fait que « des salariés à 58 ans pourront se retrouver sans revenu parce qu'ils auront refusé deux offres raisonnables d'emploi ».

Selon l’UMP, 375.000 personnes de 55 à 60 ans au chômage seraient aujourd’hui dispensées de trouver activement un travail grâce à la DRE. A partir du 1er janvier 2009, l’âge minimal pour en bénéficier devrait être relevé à 58 ans, puis à 59 ans en 2010, et 60 ans en 2011. Le Gouvernement vise ainsi une suppression progressive de la DRE pour 2012...

Rappelons que selon la Cnav :

• La demande d'emploi senior est répartie entre 54% de femmes et 46% d'hommes en moyenne.
• Près de la moitié des seniors sont inscrits depuis plus d'un an, contre environ un tiers pour l'ensemble des demandeurs d'emploi.
• 43 % des seniors en recherche d'emploi qui s'inscrivent à l'ANPE étaient déjà inscrits moins de six mois avant (contre 34 % pour l'ensemble des inscrits).
• 35,5% des seniors s'inscrivent à l'ANPE suite à un licenciement économique contre 23,5 % pour la totalité des inscrits.

Lu 149428 fois
Publié le Mardi 22 Juillet 2008


Réagissez !