Sommaire
Senior Actu

Chine : une nouvelle loi oblige les familles à rendre visite aux personnes âgées

Pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, la Chine n’y va pas par quatre chemins… En effet, le gouvernement vient de voter une loi, entrant en vigueur le 1er juillet 2013, qui rend obligatoire la visite aux anciens par les membres de la famille…


En Chine, comme ailleurs dans le monde, les familles ont tendance à être séparées compte tenu de l’éloignement des membres dans les provinces ou à l’étranger…
 
Naturellement, cette situation entraine un isolement des aînés, « abandonnés » par leurs proches… Le 1er juillet dernier, le gouvernement chinois a donc fait voter une loi imposant l'obligation aux membres d’une famille « de ne pas négliger ou ignorer les personnes âgées »
 
Il faudra désormais leur rendre visite ou prendre de leur nouvelles de manière fréquente, au risque de tomber dans l’illégalité… De même, la loi a institué une « Fête des personnes âgées », qui est fixée le jour de la Fête Chongyang, le 9 septembre du calendrier lunaire annuel.
 
Comme le souligne Xiao Jinming, professeur à la Faculté de Droit de l'Université du Shandong dans le journal national Le quotidien du peuple : « c'est une loi avec des attributs distinctifs du droit social, qui tirera son efficacité des perspectives d'encouragement et de proposition qu'elle contient. Certes, ces dispositions n'ont aucune puissance coercitive, mais leur rôle est d'inciter le gouvernement, la société et les individus à assumer leurs responsabilités. Sa plus grande valeur résidera dans son rôle légal de conseil et d'orientation, pour que chaque membre de la famille puisse mieux répondre à ses obligations ».
 
Fin 2010, le nombre de personnes âgées de 60 ans ou plus en Chine a atteint 178 millions, soit 13,26% de la population. Il est prévu que d'ici 2025, la population âgée du pays dépassera 300 millions de personnes, et qu'elle atteindra un pic de 487 millions de personnes en 2055.
 
Dans le même temps, la fonction de soutien aux personnes âgées de la famille s'est considérablement affaiblie. À l'heure actuelle, la Chine compte seulement une moyenne de 3,1 personnes par famille, et la taille plus petite des ménages a entraîné une mobilité accrue de la population, ce qui fait que la proportion des « nids vides » dans les zones urbaines et rurales a considérablement augmenté ; elle atteint maintenant près de 50%.
 
Plus concrètement, la Chine paye aujourd’hui les conséquences de la politique de l'enfant unique (un bébé par couple en ville et deux à la campagne) développée dans les années 70 et qui entraîne ce vieillissement accéléré de la population. En effet, cette mesure n'a pas permis au pays d'assurer correctement le renouvellement des générations. C’est pourquoi cette immense nation est entrée depuis le début du siècle dans une période de vieillissement de sa population…


Publié le Mardi 2 Juillet 2013 dans la rubrique Société | Lu 929 fois