Sommaire
Senior Actu

Chine : un pays plus vieux et plus urbain

Selon les derniers chiffres du Bureau national des Statistiques (BNS) chinois, publiés la semaine dernière, la Chine comptait à la fin 2010 1.339 milliard d’habitants dont 13.26% de personnes âgées de 60 ans et plus.


Tout le monde le sait, la Chine est le pays le plus peuplé de la planète : 1.339 milliard d’habitants contre 1.265 milliard en 2000 et 594 millions en 1953, année du tout premier recensement de la population chinoise…

Pour donner un ordre de grandeur : la hausse du nombre de Chinois entre 2000 et 2010 est supérieure à la population d’un pays comme la France !

Mais ce qui ressort principalement des dernières statistiques du BNS, c’est que ce « colosse » démographique est de plus en plus citadin et de plus en plus vieux.

En effet, actuellement, un Chinois sur deux vit en ville. Soit, 665 millions de citadins (on comprend d’autant mieux pourquoi le gouvernement vient d’interdire de fumer dans les lieux publics).

Mais la Chine est également confrontée à un vieillissement sans précédent. Ainsi, fin 2010, le pays comptait 13.26% de personnes âgées de 60 ans et plus (contre 10.33% en 2010), soit tout de même 177.5 millions de seniors. Et cette tendance ne fait que commencer !

Inutile de le nier : ce vieillissement de la population chinoise est un véritable casse-tête pour les hommes du gouvernement. Pas un jour, sans que les journaux chinois n’aborde le sujet…

Chine : un pays plus vieux et plus urbain
D’ailleurs, comme le souligne une récente dépêche de l’AFP : « le vieillissement de la population est préoccupant dans ce pays où encore peu de personnes âgées bénéficient de retraites décentes et où les structures d'accueil et de soins sont largement insuffisantes alors que les enfants s'occupent de moins en moins de leurs parents vieillissants ».

Plus concrètement, la Chine paye aujourd’hui les conséquences de la politique de l'enfant unique (un bébé par couple en ville et deux à la campagne) développée dans les années 70 et qui entraîne ce vieillissement accéléré de la population.

En effet, cette mesure n'a pas permis au pays d'assurer correctement le renouvellement des générations. C’est pourquoi cette immense nation est entrée depuis le début du siècle dans une période de vieillissement de sa population…

Autre point, ce recensement confirme le déséquilibre des naissances par sexe : les hommes représentant plus de 51% de la population chinoise. Pour 100 filles sont nés 118,06 garçons ces dix dernières années en Chine, pays où l'héritier mâle est toujours considéré comme nettement préférable et où les avortements sélectifs et la non-déclaration de naissance de filles sont courants.


Publié le Mardi 3 Mai 2011 dans la rubrique Société | Lu 2037 fois