Sommaire
Senior Actu

Chine : punition pour les fonctionnaires qui ne s’occupent pas correctement de leurs parents âgés

Dans un pays où les seniors estiment que de tous les comportements de leurs enfants, le « premier et le plus important est la piété filiale », le gouvernement vient de faire passer une loi qui prévoit de sanctionner –même sévèrement- les fonctionnaires qui ne rempliront pas leurs devoirs envers leurs parents âgés, indique un article du Quotidien du Peuple.


Depuis le 1er juin, les fonctionnaires ont intérêt a bien prendre soin de leurs parents. En effet, selon la « Réglementation sur les sanctions à l'encontre des fonctionnaires des organes administratifs » si « un fonctionnaire d'une institution administrative ne pratique pas la piété filiale, refuse de subvenir aux besoins de ses parents et d'accomplir ses autres obligations concernées, ou bien maltraite ou délaisse les membres de sa famille, il sera appliqué à son égard les sanctions telles que avertissement, blâme, blâme sévère, rétrogradation et destitution. Si c'est un cas grave, il pourrait être même expulsé et licencié ».

Et l’article de rappeler que la Chine a toujours été fortement attachée au respect filial et que ce sentiment, ce comportement, restent encore les plus importants pour les personnes âgées de ce pays. Par ailleurs des gérontologues estiment qu'actuellement en Chine, le problème de vieillissement de la population réside d'un côté dans l'insuffisance de la capacité de prendre en charge les personnes âgées et qu'il faut pour cela mobiliser les forces de la société toute entière, et de l'autre côté dans la satisfaction des besoins de la population vieillissante qui s'élèvent et se personnifient suivant le changement de l'environnement économique et social.

« Dans cette conjoncture difficile, l'industrie traditionnelle visant cette population se trouve de jour en jour dans une situation inextricable et ne répond plus aux besoins. Néanmoins, la crise majeure réside dans la rupture de la vieille et ancienne moralité traditionnelle chinoise caractérisée par la piété filiale » concluent les spécialistes.

Rappelons que depuis 1999, la Chine est devenu un pays vieillissant. Le nombre des personnes âgées dans le pays devrait atteindre 200 millions en 2014, 300 millions en 2026, et dépasser les 400 millions en 2037 pour atteindre la valeur maximale en 2051. Il sera par la suite maintenu au niveau 300 à 400 millions. La Chine deviendra alors le pays du monde comptant le plus d'habitants âgés au monde.
Chine : punition pour les fonctionnaires qui ne s’occupent pas correctement de leurs parents âgés


Publié le Vendredi 8 Juin 2007 dans la rubrique Social | Lu 3248 fois