Sommaire
Senior Actu

Chine : la médecine traditionnelle au service des personnes âgées

Alors que la Chine est un pays vieillissant, le gouvernement (via la Commission nationale de la santé et de la planification familiale) a décidé d'introduire la médecine traditionnelle chinoise (MTC) auprès des personnes âgées, indique un récent article du site Internet China.org.


Il suffit de se promener dans les rues des principales grandes villes chinoises (qu’il s’agisse de Shanghai, de Beijing ou même de Hong Kong) pour se rendre compte que la médecine traditionnelle chinoise (MTC) reste très présente dans le quotidien des habitants.
 
Récemment, la Commission nationale de la santé et de la planification familiale (office officiel chinois) a décidé d’introduire dans le système national des soins de santé de base et de fournir des conseils en matière de massages thérapeutiques et d'acupuncture aux personnes âgées mais également aux enfants.
 
Dans ce contexte, les seniors et les parents ayant un enfant de moins de trois ans « bénéficieront chaque année d'un service de soins de MTC », selon un communiqué publié lundi par la commission. Une norme relative aux services de MTC adoptée conjointement le 31 juillet par la commission et l'Administration de la médecine traditionnelle chinoise spécifie que le service annuel destiné aux personnes âgées doit inclure des conseils en matière de régime alimentaire, de sport et d'acupuncture.
 
Les subventions pour les soins de santé de base se sont élevées à 30 yuans par personne en 2013, contre 25 yuans l'année dernière. Cette augmentation couvre les services de santé supplémentaires, comme les soins de MTC.
 
Fin 2010, le nombre de personnes âgées de 60 ans ou plus en Chine a atteint 178 millions, soit 13,26% de la population. Il est prévu que d'ici 2025, la population âgée du pays dépassera 300 millions de personnes, et qu'elle atteindra un pic de 487 millions de personnes en 2055.
   
Dans le même temps, la fonction de soutien aux personnes âgées de la famille s'est considérablement affaiblie. À l'heure actuelle, la Chine compte seulement une moyenne de 3,1 personnes par famille, et la taille plus petite des ménages a entraîné une mobilité accrue de la population, ce qui fait que la proportion des « nids vides » dans les zones urbaines et rurales a considérablement augmenté ; elle atteint maintenant près de 50%.
   
Plus concrètement, la Chine paye aujourd’hui les conséquences de la politique de l'enfant unique (un bébé par couple en ville et deux à la campagne) développée dans les années 70 et qui entraîne ce vieillissement accéléré de la population. En effet, cette mesure n'a pas permis au pays d'assurer correctement le renouvellement des générations. C’est pourquoi cette immense nation est entrée depuis le début du siècle dans une période de vieillissement de sa population…


Publié le Mardi 6 Août 2013 dans la rubrique Bien-être | Lu 1052 fois