Sommaire
Senior Actu

Chine – L’éducation des grands-parents remise en question, selon une étude nationale


Partant du constat qu’un enfant chinois sur deux résidant en ville vit avec ses grands-parents, les chercheurs ont tenté de comprendre l’influence de l’éducation des aînés sur la nouvelle génération. Loin de faire l’unanimité, l’éducation que donnent les grands-parents est souvent jugée laxiste, comme l’a indiqué le China Daily le 2 juin.

70% des enfants de moins de six ans vivant à Pékin sont élevés par leurs grands-parents, tout comme 60% des enfants à Shanghai et 50% à Guangzhou. Parmi les mineurs de moins de 15 ans habitant en zones rurales, environ 10 millions seraient sous la responsabilité de leurs grands-parents.

Partis travailler loin de leur village, les parents n’ont pas d’autres alternatives que de confier leurs progénitures aux aînés de la famille. Ces grands-parents sont souvent peu éduqués et incapables d’aider les enfants à s’instruire. Par conséquent, la moitié d’entre eux sont en échec scolaire.

« Dans l’ensemble, les grands-parents semblent donner à leurs petits-enfants une mauvaise éducation », remarque le professeur Xin Tao de l’Université de Pékin. La politique de l’enfant unique renforce le sentiment de surprotection. Comme le note le professeur, cela peut nuire au développement et à son habilité à vivre de manière indépendante. Son esprit d’innovation et de créativité n’est pas suffisamment mis en éveil car le jeune est constamment le centre d’intérêt.

Bien que souvent décriée, l’éducation donnée par les grands-parents présente cependant des avantages, remarque le professeur Huang Haibo. Les seniors ont une grande expérience éducative et savent comment réagir face à l’évolution de l’enfant. Plus patients, ils ont tout le temps nécessaire pour s’occuper de lui. Et comme ils ne subissent pas les mêmes pressions que les couples qui travaillent, l’enfant se retrouve dans un environnement plus serein.

Ce débat suscite une vive polémique dans un pays qui n'en est qu’aux prémisses de sa politique d’éducation. La Chine va devoir développer un vrai système de gardes d’enfants pour ses 367 millions de mineurs (28% de la population).

Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Mardi 8 Juin 2004 dans la rubrique Social | Lu 913 fois