Sommaire
Senior Actu

Chine – Internet et e-mails pour combler le vide quand les enfants sont partis


Dans une société où les gens se déplacent plus que jamais, les liens familiaux sont particulièrement appréciés, notamment par les « empty nesters », c’est-à-dire les personnes ne vivant plus avec leurs enfants, affirme le China Daily dans un article paru le 18 février (« Internet fills in empty nests »). Les e-mails et les appels téléphoniques sont alors là pour combler le vide, estime le quotidien chinois, citant pour exemple un couple habitant une des provinces.

Yang et sa femme, dont l’un des fils se trouve aux États-Unis, et l’autre à Pékin, échangent des e-mails quotidiennement. L’un des fils a ainsi envoyé plus de deux mille messages électroniques à ses parents depuis qu’il habite loin de chez eux. Cette famille a d’ailleurs reçu le prix « Model Family Award », réservé à ceux qui surmontent leurs difficultés de famille grâce à l’attention et à l’affection, indique China Daily qui cite également une étude ayant récemment recensé environ 23 millions de « empty nesters » en Chine.

Un bémol cependant lorsqu’il s’agit de messageries électroniques et de téléphone : cela ne remplace pas les visites, estime le journal. Et de citer une étude : environ 70% des jeunes adultes habitant en ville ne se rendent pas le week-end chez leurs aînés.


Publié le Mercredi 25 Février 2004 dans la rubrique Internet | Lu 684 fois