Sommaire
Senior Actu

Chauffer chez soi... oui, mais sans gaspi ! Les conseils de l'Ademe

L’hiver est bel et bien là. Les températures se sont bien rafraichies, voire même carrément refroidies… Il devient donc indispensable d’augmenter le chauffage. Problème : l’énergie coute de plus en plus chère… Alors même que nos finances sont en bernes… Dans ce contexte, le guide pratique de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) vous offre quelques conseils pour chauffer sans gaspiller.


Chauffer chez soi... oui, mais sans gaspi ! Les conseils de l'Ademe
Radiateurs électriques, chaudières au fioul, chauffage au bois, pompes à chaleur... Avec les premiers froids et l’utilisation du chauffage, vous vous posez peut-être encore des questions sur le coût et l’efficacité de votre système de chauffage.
 
Ce guide, réalisé par l’Ademe, vous propose des recommandations notamment en fonction de votre système de chauffage : chauffage centralisé (isolation des tuyaux, installation d’un système de régulation ou de programmation, chauffages d’appoint, changement de chaudière...) ou chauffage décentralisé (changement des émetteurs, amélioration de la production d’eau chaude sanitaire avec un chauffe-eau thermodynamique ou solaire...).
 
Par ailleurs, l’Ademe revient aussi sur les différentes contraintes à prendre en compte : habitat individuel ou collectif, existence de restrictions dans certaines zones concernant l’installation d’un chauffage domestique au bois, budget nécessaire à la fois pour la rénovation et pour l’entretien. Ce guide de l’Ademe détaille par ailleurs les différentes étapes à suivre pour améliorer votre système de chauffage, le confort thermique étant lié à la notion de température ressentie : comparer les performances des appareils (puissance, rendement, facteur d’émission...) ; bien dimensionner l’installation prévue en fonction du lieu, de la performance énergétique, de la surface du logement et du nombre d’utilisateurs d’eau chaude équiper l’installation d’une régulation ou d’un système de programmation.
 
Pour obtenir des conseils personnalisés, vous pouvez contacter les experts du « point rénovation info service » le plus proche de chez vous au 0 810 140 240. Ils répondront à toutes vos questions (solutions techniques envisageables, aies financières...). Dernier point : l’Ademe recommande de confier la rénovation de votre installation à des professionnels porteurs de la mention RGE (« reconnu garant de l’environnement »).

Faites attention : quand les températures chutent, les risques d'intoxications au monoxyde de carbone augmentent ! Ainsi, chaque hiver, celles-ci sont responsables d’une centaine de décès en France. Lors de la dernière grande période de chauffage (début septembre 2013/fin mars 2014) : 1.028 intoxications ont été recensées impliquant 3.050 personnes. Plus récemment, entre le 1er septembre 2014 et le 29 octobre 2014, 81 épisodes d’intoxication ont été signalés pour 255 personnes. Et quatre sont décédées

Pour éviter ces accidents, Respectez les recommandations suivantes :

- Avant l'hiver, faites impérativement entretenir vos appareils de chauffage et de production d'eau chaude à combustion par un professionnel qualifié, la réglementation l'oblige;

- Faites ramoner les conduits d'évacuation des fumées par un professionnel qualifié, la réglementation l'oblige;

- Ne vous chauffez jamais avec des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, fours, brasero, barbecues, cuisinières, etc.);

- N'utilisez sous aucun prétexte un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage...) : ils doivent impérativement être placés à l'extérieur des bâtiments;

- N'utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d'appoint à combustion;

- Aérez quotidiennement votre habitation et n'obstruez jamais les grilles de ventilation, même par temps froid.


Publié le Vendredi 12 Décembre 2014 dans la rubrique Habitat | Lu 1852 fois