Sommaire
Senior Actu

Chaine Thermale du Soleil : un programme post-AVC à Lamalou-les-Bains

Afin d’aider les patients à récupérer après un AVC, la Chaîne Thermale du Soleil a mis en place un programme post-AVC, à Lamalou-les Bains, dans l’Hérault, qui s’articule autour de trois objectifs : améliorer sa motricité et préserver son autonomie, s’informer et adopter les bonnes pratiques et enfin, bénéficier d’un soutien psychologique.


Chaine Thermale du Soleil : un programme post-AVC à Lamalou-les-Bains
Rappelons que l’AVC représente la première cause de handicap moteur acquis de l’adulte, la deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer et la troisième cause de mortalité en France...
 
Face à un AVC, on a 4H30 pour agir. Chaque minute compte dès le premier symptôme et, le pronostic d’une personne souffrant d’AVC dépend de la rapidité de sa prise en charge. Plus on va vite dans la prise en charge d’une personne faisant un AVC, moins le cerveau est abîmé. Les séquelles sont par conséquent moins graves et le risque de mortalité sensiblement diminué ».
 
Les séquelles les plus fréquentes après un AVC (ou attaque cérébrale) sont les troubles de l’équilibre et les troubles de la mémoire, puis les paralysies ou parésie d’un ou plusieurs membres, les troubles du langage et les problèmes de vision. Après une attaque cérébrale, les patients sont très souvent extrêmement fatigués -la période de fatigue chronique consécutive à l’AVC peut excéder deux ans- ils ont les nerfs à fleur de peau, ils s’énervent et pleurent facilement, le syndrome dépressif fréquent post AVC n’est pas loin...
 
Se remettre d’un AVC exige un programme de rééducation optimum sérieusement suivi pour permettre le plus rapidement possible réadaptation et réinsertion et éviter la rechute.

Au coeur d’un parc Naturel Régional du Haut Languedoc, Lamalou-les-Bains pose son écrin verdoyant aux portes des Cévennes et à seulement 40 km de la Méditerranée. La station bénéficie d’un climat ensoleillé sec et tempéré au caractère sédatif. C’est l’un des rares centres thermaux à traiter les affections liées à la neurologie et à la rhumatologie. Les Professeurs Charcot et Grasset y ont mené de nombreuses recherches.

Focus sur la rééducation motrice au coeur du séjour à Lamalou-les-Bains

La rééducation motrice doit débuter le plus vite possible après un AVC et mixer les différentes approches. Des travaux neurophysiologiques montrent que la récupération fonctionnelle du cerveau est améliorée par un traitement rééducatif actif, et que des programmes répétitifs et spécifiques impliquant les régions atteintes permettent d’obtenir une récupération plus rapide et plus complète des fonctions lésées.
 
La rééducation motrice vise principalement à optimiser la récupération des déficits de la fonction motrice, à diminuer les conséquences des lésions cérébrales sur cette fonction et à inventer des stratégies de compensation assurant la suppléance des fonctions lésées. Elle a pour objectif de permettre au patient de retrouver des activités physiques et sociales ainsi qu’un mode de vie plus autonome pour une meilleure réinsertion.
 
11 soins - 120 euros
6 Séances d’activités physiques adaptées (A.P.A) 40’ : coordination, motricité, troubles de l’équilibre, parcours moteurs, gym mémoire...
1 Atelier d’Ergothérapie 90’
1 Conférence sur l’intérêt de l’A.P.A 60’
1 Conférence Diététique 90’
1 Groupe de Parole réservé aux Aidants 75’
1 Atelier sur Gestion du Stress et de la Douleur 90’
1 Conférence médicale animée par un spécialiste
 
Le programme est à ajouter à la cure de 18 jours orientation neurologie ou peut être suivi indépendamment. Il n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale.


Publié le Vendredi 15 Mai 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1428 fois