Sommaire
Senior Actu

Cent contrats d'avenir créés dans les maisons de retraite de l'Allier

Le Conseil général vient d’annoncer dans un communiqué, l'ouverture de cent contrats d'avenir au sein des maisons de retraite publiques de l'Allier (03), qui viendront s'ajouter aux 200 postes déjà prévus par les conventions tripartites.


Et le Conseil général d'indiquer qu'il « s'est engagé à provoquer la création de cent contrats d'avenir au sein des maisons de retraite de l'Allier dans les deux ans à venir. Ils viendront s'ajouter aux 200 postes prévus dans le cadre des 36 conventions qui ont été signées avec l'Etat et les établissements pour améliorer les conditions d'accueil des personnes âgées ».

Ces cent postes créés dans les maisons de retraite concerneront avant tout les personnels d'entretien et les personnels d'accompagnement aux personnes âgées conclut le Conseil général.




Le contrat d'avenir

Inclus dans le plan de cohésion sociale de Jean-Louis Borloo, le contrat d'avenir a pour objectif de favoriser le retour à l'emploi de personnes qui en ont durablement été éloignées : les bénéficiaires du RMI depuis au moins 6 mois ; les bénéficiaires de l'allocation parent isolé depuis au moins 6 mois et les bénéficiaires de l'allocation spécifique de solidarité depuis au moins 6 mois, rappelle le communiqué.

Il s'agit d'un contrat de droit privé à temps partiel (26 heures minimum), de deux ans (renouvelable dans la limite de 12 mois) qui comprend un volet d'accompagnement et de formation du bénéficiaire. Tout comme les contrats RMA, les contrats d'avenir sont donc censés aider les bénéficiaires à retrouver le monde du travail et à retrouver confiance en eux. Ces contrats doivent permettre de valoriser les acquis préalables, tout en les consolidant grâce à une formation adaptée aux besoins des personnes.


Publié le Jeudi 7 Juillet 2005 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2535 fois