Sommaire
Senior Actu

Cartes de crédits : arnaque aux prénoms anciens

Voici encore une nouvelle arnaque imaginée par des voleurs pour dévaliser les comptes en banque de personnes âgées ! Ils recherchaient dans l’annuaire des femmes avec des prénoms « désuets » puis les contactaient pour leur dire que leur carte de crédit avait été utilisée frauduleusement… Explications.


Cartes de crédits : arnaque aux prénoms anciens
Pas une journée ne passe sans qu’un quotidien ne relate un fait divers sur des malfrats arnaquant des personnes âgées… Cela fait déjà quelques années que ça dure et malheureusement, les choses ne vont pas en s’arrangeant. En matière d’arnaques, les voleurs sont particulièrement imaginatifs : faux policiers, faux employés du gaz, faux neveu, etc. Les exemples sont nombreux !
 
Dernier en date : l’arnaque aux prénoms anciens. Plus concrètement, les voleurs recherchaient dans le bottin des femmes portant des prénoms anciens (peu portés par les jeunes générations) : Ginette, Antoinette, Denise, Renée, etc. Ensuite, ils prenaient contact par téléphone avec ces dames et leur expliquaient que leur carte de crédit avait été utilisée frauduleusement ou qu’elle été défectueuse et qu’il était nécessaire d’en changer… Quelques jours plus tard, ils se rendaient au domicile de la personne âgée pour récupérer la carte et le code confidentiel.
 
Le « gang » (deux femmes et trois hommes de 23 à 35 ans) vient d’être arrêté. Ils opéraient dans Paris et dans les Hauts-de-Seine. Ils auraient commis depuis mars 2014 une douzaine d’arnaques sur des femmes âgées de 77 à 94 ans pour un montant de 14.000 euros.
 
Profitons de cette nouvelle arnaque pour rappeler une nouvelle fois qu’il ne faut jamais divulguer votre numéro confidentiel de carte bleue. Même votre banquier ne le connait pas et il ne vous le demandera jamais. La police non plus d’ailleurs. De même, ne faites jamais entrer chez vous une personne que vous ne connaissez pas ou dont le passage n'a pas été annoncé au préalable dans votre immeuble par un interlocuteur officiel, syndic, gardien ou maire. 


Publié le Lundi 25 Mai 2015 dans la rubrique Société | Lu 1096 fois