Sommaire
Senior Actu

« Canicule : n’attendons pas pour être solidaires » : protéger les seniors en cas de fortes chaleurs

Afin de protéger les personnes âgées, qui sont les plus vulnérables en cas de canicule, le ministère de la Santé et l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) viennent de mettre en place une nouvelle campagne à destination du grand public, destinée à prévenir et à informer des dangers liés aux grandes chaleurs.


Cette campagne, précise le communiqué de l’INPES, vise à la fois à promouvoir le rétablissement du lien social autour de la personne âgée et à informer sur les quelques réflexes à adopter pour se prémunir des fortes chaleurs et mieux vivre les périodes de canicule.

Quatre spots radio de 30 secondes, signés « N’attendons pas pour être solidaires », sont ainsi diffusés pendant deux semaines, depuis le 21 juin jusqu’au 4 juillet prochain : deux spots radios sont destinés à l’entourage et au voisinage des personnes âgées, afin de les inciter à prendre de leurs nouvelles lorsque les températures sont élevées ; et deux spots radios qui s’adressent aux personnes âgées et les incitent à oser demander de l’aide en cas d’inconfort lié à la chaleur.

Cette campagne est diffusée à la fois sur les antennes majoritairement écoutées par les personnes de plus de 65 ans mais également sur les antennes à plus large audience : Chérie FM, RTL, RFM, les Indépendants, Nostalgie, France info, France bleue, Europe 1, France inter, Sud radio. .../...
« Canicule : n’attendons pas pour être solidaires » : protéger les seniors en cas de fortes chaleurs

Un dispositif de communication ciblé mis en place pour faire face à une éventuelle canicule

Dans le cadre du plan canicule, le ministère de la Santé et l'INPES ont décidé de mener une nouvelle campagne d'information afin de prémunir les personnes fragiles –et notamment les seniors- des dangers liés à la canicule. Elle comprend :
- L’édition, l’impression et la mise en ligne d’un dépliant et d’une affichette tout public,
- La valorisation de cette information dans la presse professionnelle et auprès des institutions de sécurité sociale (caisses nationale d’assurance maladie, vieillesse et allocations familiales),
- L’organisation d’actions de relations presse dans le cadre du dossier « risques de l’été »,
- La participation à la préparation des messages courts à diffuser via les bulletins météorologiques,
- L’édition et la fourniture aux chaînes d’un spot radio et d’un spot télévisé à diffuser en cas de fortes chaleurs,
- La diffusion d’un kit de communication sous forme d’un CD comportant l’ensemble des supports de communication écrits, audio et vidéo.

1. Le dépliant, « Canicule, santé en danger », sera diffusé à environ 4,5 millions d’exemplaires. Il rappelle au public les risques liés à l’exposition à de fortes chaleurs et donne les moyens de se protéger et d’aider les personnes fragiles en cas de hausse importante des températures. Des conseils y sont délivrés ainsi que des numéros et sites utiles afin d’obtenir davantage d’informations.

Ce dépliant est distribué depuis le mois de mai dans trois grands réseaux : les pharmaciens (via le CESPHARM, l’ordre des pharmaciens), les fédérations regroupant les associations d’auxiliaires de vie (l’Union nationale des aides à domicile en milieu rural ADMR, l’Union nationale des associations de soins et services à domicile UNASSAD, l’Association des résidences pour personnes âgées, les Points émeraude, la Croix-Rouge), les DRASS et les DDASS (relais auprès des établissements d’accueil pour personnes âgées, des centres locaux d’information et de recherche en gérontologie, des centres communaux d’action sociale, des conseils généraux, des hôpitaux…)

2. L’affichette, reprenant les principaux conseils de prévention et le visuel du dépliant, a été imprimée à 200.000 exemplaires et sera diffusée via les mêmes réseaux que le dépliant.

3. Le kit de communication a été adressé au mois de mai aux DRASS et DDASS. Il leur permettra d’éditer, en cas de besoin, des exemplaires supplémentaires du dépliant et de l’affichette. Il comporte : un fichier d’impression haute définition du dépliant et de l’affichette canicule. L’utilisation de ces fichiers permet une impression d’excellente qualité en grand nombre et libre de droits ; une version simplifiée du dépliant pour photocopie ; et les spots radiophoniques et télévisés.

4. En cas d’alerte, mise à disposition des spots radio et TV
Afin de prévenir la population d’un risque de survenue d’une canicule, les moyens radio et télévisions seront mobilisés comme la loi y autorise le ministre de la Santé en cas de risque sanitaire grave.

L’objectif est de délivrer de façon claire, simple et concrète les recommandations de comportement de prévention à adopter en cas de canicule. Ces conseils seront diffusés trois jours avant l’arrivée de la canicule et au moment de la canicule.

Ils sont destinés à tous mais s’adressent particulièrement à certains publics prioritaires (personnes âgées et dépendantes, personnes souffrant de maladies chroniques et notamment cardiaques, parents de nourrissons)

5 messages de prévention sont délivrés dans ce spot : passer au moins trois heures par jour dans un endroit frais (supermarchés, cinéma, bibliothèques municipales…) ; se rafraîchir et se mouiller le corps plusieurs fois par jour (prendre des douches ou des bains sans se sécher ou s’humidifier le corps à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant de toilette mouillé) ; boire fréquemment et abondamment même lorsque l’on n’a pas la sensation de soif (boire au moins 1,5 litres d’eau par jour) ; éviter de sortir aux heures les plus chaudes et maintenir sa maison fraîche (fermer les volets et les fenêtres la journée, les ouvrir le soir s’il fait plus frais) ; et enfin, un message de solidarité : ne pas hésiter à aider et à se faire aider.


Publié le Lundi 26 Juin 2006 dans la rubrique Divers | Lu 4069 fois