Sommaire
Senior Actu

Canicule : la France chauffée à blanc, attention aux personnes âgées

La France connait depuis trois jours un épisode caniculaire. Dans ce contexte, Marisol Touraine, ministre de la Santé rappelle la mobilisation totale des pouvoirs publics avant les grands départs en vacances, afin d’éviter le drame que l’Hexagone a connu au cours de l’été 2003…


Canicule : la France chauffée à blanc, attention aux personnes âgées
Depuis dimanche dernier la France a chaud. Très chaud même… A tel point que d’ores et déjà, de nombreux départements ont été placés en vigilance orange canicule (principalement dans le centre du pays).

Depuis 2003, dès que la chaleur s’installe… La même crainte revient. Celle de l’épisode caniculaire qui toucha l’Hexagone et entraina 15.000 décès supplémentaires de personnes âgées, rien qu’en un été ! Précisons que le terme de canicule est utilisé lorsque des températures très élevées, jour et nuit, durent pendant trois jours d’affilée.
 
A l’occasion d’un point national sur la gestion des alertes sanitaires, la ministre a tenu à rappeler « que le système de surveillance sanitaire spécifique mis en place pendant la saison estivale était bien opérationnel et que la mobilisation des agences régionales de santé (ARS), pour veiller à la préparation du système de santé et médico-social, à la prise en charge des patients atteints de pathologies en lien avec la chaleur, était totale ».
 
Par ailleurs, Marisol Touraine a également sensibilisé les professionnels de santé, notamment à inciter leurs patients les plus fragiles et à risques (personnes âgées, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes…) à s’inscrire sur les registres de solidarité mis en place par les communes afin qu’ils puissent bénéficier d’une assistance particulière. Plus largement, c’est toute la société (associations, entreprises, familles, voisins…) qui doit être mobilisée pour relayer les recommandations des autorités sanitaires.
 
La ministre a aussi rappelé l’activation depuis lundi d’une plateforme téléphonique d'information « Canicule », au 0800 06 66 66 accessible tous les jours de 9h00 à 19h00 (appel gratuit depuis un poste fixe en France). En cas de malaise ou de coup de chaleur, les numéros d'urgence à contacter : 15 (SAMU) ; 18 (Pompiers) ou 112 (numéro d'urgence unique européen). Rappelons également que la carte de vigilance Météo-France permet de s’informer deux fois par jour de l’évolution des températures.
 
De son côté, Ségolène Royal rappelle qu’« il faut se mouiller les cheveux, la tête, le corps. Dans les précédents plans canicule, on a recommandé de boire beaucoup, mais pour faire baisser la température des personnes vulnérables, enfants et personnes âgées, il faut aller jusqu’à s’envelopper dans des serviettes éponges mouillées et se placer dans un courant d’air, c’est vraiment ce qui permet d’anticiper les accidents ». Et de préciser : « je ne crois pas que la canicule puisse avoir les mêmes conséquences que celle de 2003, car il n’y avait pas à l’époque une telle mobilisation. »

Les recommandations en cas de fortes chaleurs

- Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

- Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;

- Manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool ;

- Eviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;

- Eviter les efforts physiques ;

- Maintenir son logement frais (fermer fenêtres et volets la journée, les ouvrir le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;

- Penser à donner régulièrement des nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide ;

- Consulter régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.


Publié le Mercredi 1 Juillet 2015 dans la rubrique Santé | Lu 2238 fois