Sommaire
Senior Actu

Cancer du sein : l’ARC ouvre une plate-forme de dialogue en ligne à l’occasion d’Octobre Rose

A l’occasion d’Octobre Rose, le mois de sensibilisation et de mobilisation contre le cancer du sein, l’Association pour la Recherche contre le Cancer (ARC) ouvre sur Internet une plateforme d’échange en ligne entre le grand public et les chercheurs. Pendant quatre semaines, les internautes vont pouvoir poser en direct leurs questions à des spécialistes de la recherche sur le cancer du sein.


L’ARC vous connecte aux chercheurs sur le cancer du sein

Devant le succès rencontré par la plate-forme de dialogue en ligne ouverte en février 2010 et 2011, lors de la Journée Mondiale contre le Cancer, l’ARC a décidé de renouveler le dispositif à l’occasion d’Octobre Rose, le mois dédié à la mobilisation sur le cancer du sein.

Ainsi, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 28 octobre prochain, le public va pouvoir poser toutes ses questions sur le cancer du sein, directement aux chercheurs, via une plateforme en ligne dédiée, accessible à l’adresse suivante : www.questions-chercheurs.com

Les thèmes d’échange proposés au grand-public sur la plateforme portent sur les dernières avancées de la recherche en matière de : prévention ; facteurs de risque ; outils de dépistage et de diagnostic ; et enfin, thérapies.

Les internautes pourront également poser leurs questions depuis le site de l’ARC et la page Facebook de l’association. Ils auront aussi la possibilité de voter pour les questions déjà posées par d’autres internautes et en attente de réponse. Les questions les plus plébiscitées par le public seront traitées par les chercheurs. Grâce à ce dispositif de dialogue en ligne, l’ARC souhaite offrir à tous, l’opportunité de mieux comprendre comment la recherche progresse en matière de dépistage et de traitement du cancer du sein.

Quatre chercheurs de renom pour répondre aux questions du grand public

À l’occasion d’Octobre Rose, quatre spécialistes à la pointe de la recherche pour l’amélioration de la prise en charge des cancers du sein, se mobilisent pour dialoguer avec le public.

Sylvie Mazoyer, chercheuse sur les prédispositions génétiques

Directeur de recherche et chef d’équipe au sein du Centre de Recherche en cancérologie CNRS UMR 5286/Inserm U1052 du Centre Léon Bérard à Lyon, Sylvie Mazoyer étudie les prédispositions génétiques au cancer du sein. Elle travaille, avec son équipe, à l’amélioration des tests pour le diagnostic des cancers du sein héréditaires. Ses recherches portent également sur l’étude des gènes qui modulent le risque de développer ces cancers du sein chez les personnes prédisposées.

Philippe Bougnoux, chercheur sur la nutrition

Le Docteur Philippe Bougnoux est spécialisé dans le traitement des cancers du sein, professeur de cancérologie au CHRU de Tours, et directeur de l’Unité Inserm U921. Il s’intéresse aux rapports entre l’alimentation et le risque de développer un cancer du sein, et étudie la composition en lipides du tissu adipeux mammaire comme indicateur des apports alimentaires passés en lipides. Il étudie aussi la nutrition et les régimes alimentaires qui modifient cette composition en lipides, favoriseraient l’efficacité des traitements et contribueraient, à plus long terme, à la prévention des cancers du sein.

Alain Fourquet, chercheur sur les traitements par radiothérapie

Oncologue-radiothérapeute, le Docteur Alain Fourquet est Chef du Département d'Oncologie Radiothérapie de l’Institut Curie à Paris. En parallèle de son activité clinique, qu’il exerce depuis près de 30 ans, il dirige des recherches pour optimiser l’utilisation de la radiothérapie en particulier dans le domaine du cancer du sein. Par exemple sur la mise au point de nouvelles technologies plus précises, de tests diagnostics pour prédire chez quelles patientes la radiothérapie serait efficace, ou encore de traitements à associer à la radiothérapie pour en limiter les effets secondaires.

Fabrice André, chercheur sur les thérapies ciblées et les chimiothérapies

Médecin-cancérologue, le Docteur Fabrice André est directeur de l’Unité de Recherche UMR 981 et responsable du Groupe Cancer du sein à l’Institut Gustave Roussy à Villejuif. Il est spécialisé dans les traitements innovants des cancers du sein. Avec son équipe, il travaille sur la mise en évidence des caractéristiques biologiques des cancers du sein. L’objectif est de pouvoir choisir les traitements les plus adaptés en termes d’efficacité et de tolérance, et à plus long terme de proposer de nouvelles options thérapeutiques.


Publié le Lundi 3 Octobre 2011 dans la rubrique Santé | Lu 1115 fois