Sommaire
Senior Actu

Cancer de la prostate : la taille de tumeur serait proportionnelle au poids du malade

Selon une récente étude américaine conduite pendant six ans par des médecins de l’hôpital Henry Ford (Michigan), en matière de cancer de la prostate, la taille de la tumeur cancéreuse serait proportionnelle au poids du malade et plus elle est grosse, plus le cancer serait agressif…


Et si la tumeur cancéreuse d’un homme atteint d’un cancer de la prostate était en relation directe avec son poids ? C’est-ce qu’affirme une étude américaine présentée récemment à San Francisco à l’occasion de la conférence annuelle de l’American Urology Association.

Cette grande étude américaine, qui a duré six ans, a porté sur 3.327 patients âgés de 60 ans en moyenne. Pour parvenir à cette conclusion, les médecins ont analysé les tumeurs cancéreuses de la prostate de ces hommes qui ont été opérés à l’aide d’un robot. Les chercheurs ont ensuite pesé systématiquement chacune des tumeurs après leur ablation.

Les patients ont été répartis en plusieurs catégories selon leur Indice de Masse Corporelle (IMC)* : à savoir 24,9 ou moins (trop maigre/normal), 25 à 29,9 (en surpoids), 30 à 34,9 (obèse) et 40 ou davantage (fortement obèse). En étudiant les différents résultats, les médecins américains ont constaté dans chaque catégorie d'IMC sans exception que le poids du patient était en rapport direct avec la taille de sa tumeur !

Selon le Dr Nilesh Patil, urologue et principal auteur de cette étude : « lorsque l'indice de masse corporelle augmente, le volume de la tumeur s'accroît proportionnellement ». Et d’ajouter : « Nous pensons que le fait d'avoir une tumeur plus volumineuse pourrait aussi contribuer à une agressivité accrue du cancer chez les hommes ayant un IMC plus élevé ».

*L'IMC est le poids divisé par la taille au carré.


Publié le Mercredi 23 Juin 2010 dans la rubrique Santé | Lu 3063 fois