Sommaire
Senior Actu

Cancer colorectal : les patients appellent à une action en Europe

Avec environ 200 participants provenant de 27 pays, la première conférence européenne pour les patients atteints du cancer colorectal (qui concerne plus spécifiquement les adultes de 50 ans et plus), qui s’est tenue à Barcelone (Espagne), le week-end dernier, a réuni des malades et des experts de cette pathologie de tout le continent pour partager les plus récentes connaissances dans les domaines de la prévention, du diagnostic et de la thérapie.


Cette grande conférence était organisée par Europacolon

, l'organisation européenne des patients atteints de cancer colorectal (CCR) -pathologie en forte croissance compte tenu du vieillissement de la population- dans le but : de motiver les délégués à agir pour rendre prioritaire la sensibilisation sur la maladie, d’élargir les Programmes officiels de dépistage de la population et d’encourager l'amélioration des normes ainsi que l'égalité des soins par la mise en place de Plans nationaux contre le cancer.

« Nous sommes fiers que la conférence ait créé autant d'enthousiasme parmi les participants qui sont prêts à agir pour des changements dans leurs pays afin d'améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement du cancer colorectal » a déclaré à cette occasion Jola Gore-Booth, PDG et fondatrice d'europacolon.

Avec ses partenaires, dont l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Europacolon a aussi comme objectif d'obtenir un engagement plus ferme de la part des gouvernements européens visant à prendre en charge les changements nécessaires de leurs systèmes de santé.

« Europacolon encouragent les autorités européennes à agir pour accélérer l'accès équitable à un meilleur traitement et une meilleure prise en charge des citoyens. Nous lançons l'appel à toutes les nations européennes d'implémenter des Plans nationaux contre le cancer et des Programmes officiels de dépistage de la population » a ajouté Jola Gore-Booth.

Rappelons que le cancer du côlon est toujours la deuxième affection maligne la plus fréquente en Europe avec plus de 400.000 nouveaux patients diagnostiqués annuellement et plus de 200.000 décès.

« Le cancer colorectal est évitable dans de nombreux cas et peut être traité s'il est diagnostiqué suffisamment tôt » souligne le professeur Eric Van Cutsem, directeur médical d'Europacolon. « Il est important que les européens soient informés de façon précise et responsable sur le cancer colorectal car une bonne prise en charge du cancer commence par de bonnes informations » a ajouté Suzanne Lindley, une patiente américaine ayant survécu à un tel cancer. Il ne fait aucun doute que les patients informés sont de précieux partenaires pour les cliniciens !

Cet événement était soutenu par des partisans de la lutte contre le cancer de toute l'Europe, dont le député européen de la République tchèque Pavel Poc.


Publié le Mardi 28 Juin 2011 dans la rubrique Santé | Lu 1448 fois