Sommaire
Senior Actu

Canada : le gouvernement et le Conseil national des aînés se penchent sur les implications du vieillissement de la population

À l'occasion de la table ronde nationale qui s’est tenue fin février à Ottawa (Canada), Julian Fantino a prononcé sa première allocution en tant que ministre d'État aux Aînés devant le Conseil national des aînés ainsi que devant des fournisseurs de services et des organismes travaillant dans le champ des seniors, sur des questions en lien avec le vieillissement de la population. Détails.


« Par l'intermédiaire du Conseil national des aînés, le gouvernement donne une tribune à nos citoyens plus âgés, où ils peuvent s'exprimer au sujet des questions qui les interpellent », a indiqué à cette occasion le ministre d'État Fantino. Et d’ajouter : « les discussions d'aujourd'hui nous aideront à trouver des façons de combler les fossés intergénérationnels et d'appuyer le nombre croissant de travailleurs âgés et d'aînés toujours au sein de la population active. »

Rappelons que le Conseil national des aînés examine actuellement deux questions associées aux changements qui s'opèrent sur le plan démographique : les aînés et les personnes approchant l'âge de la retraite qui demeurent dans la population active (en gros, la génération des baby-boomers), ainsi que les relations intergénérationnelles.

Cette table ronde nationale de fin février suit en fait une série de cinq réunions régionales qui ont eu lieu à l'échelle du Canada précédemment, et auxquelles ont pris part des organismes clés et des spécialistes en la matière. Le 28 février dernier, le ministre Fantino s'est donc joint à Jean-Guy Soulière, président du Conseil national des aînés, qui a animé les discussions de la table ronde.

« Les consultations constituent des occasions de premier plan de prendre connaissance directement des opinions des aînés, des organismes et des autres intervenants à propos de nos deux priorités », a affirmé M. Soulière. Et de préciser : « l'événement d'aujourd'hui nous aidera à comprendre comment nous pouvons inciter les aînés à participer aux initiatives sur le sujet et leur permettre de continuer d'apporter leur contribution au sein de la population active. »

Soulignons également que depuis 2007, le Conseil national des aînés a réalisé des travaux sur les mauvais traitements envers les aînés (maltraitance), les aînés à faible revenu, le bénévolat chez les personnes âgées et le vieillissement positif et actif. Pour en savoir plus au sujet du Conseil, veuillez visiter le site www.conseildesaines.gc.ca.

De son côté le gouvernement du Canada espère aider à améliorer la vie des aînés à bien des égards (voir site Internet suivant : www.aines.gc.ca). Voici d’ailleurs les principales mesures mises en place à destination des populations seniors :

- créer le Conseil national des aînés en 2007 pour offrir des conseils au gouvernement fédéral au sujet des questions portant sur le bien-être et la qualité de vie des aînés;

- offrir aux Canadiens, cette année, près de 70 milliards de dollars par l'intermédiaire du système de pensions publiques du Canada;

- offrir 2,3 milliards de dollars par année en allégements fiscaux aux aînés et aux pensionnés grâce à des mesures comme le fractionnement du revenu de pension et l'augmentation du crédit en raison de l'âge ;

- investir 400 millions de dollars sur deux ans par l'intermédiaire de l'Initiative en matière de logement abordable en vue de la construction d'appartements pour les aînés à faible revenu ;

- augmenter le financement du programme Nouveaux Horizons pour les aînés de 5 millions de dollars dans le budget de 2010, ce qui porte le montant total pour le programme à 40 millions de dollars par année. Le programme aide les aînés à mettre à profit leur leadership, leur énergie et leurs compétences pour donner un soutien aux collectivités de partout au Canada ;

- appuyer le vieillissement positif et actif grâce à l'Initiative des collectivités-amies des aînés, au Guide d'activité physique canadien pour une vie active saine pour les aînés et aux initiatives de prévention des chutes;

- nommer un ministre d'État (Aînés), quelqu'un qui peut faire part des préoccupations des aînés du Canada au Cabinet et qui peut se prononcer en leur nom ;

- instituer la Journée nationale des aînés pour souligner les contributions importantes et continues des aînés aux familles, aux collectivités, au milieu de travail et à la société dans son ensemble.


Publié le Mercredi 2 Mars 2011 dans la rubrique Société | Lu 1681 fois