Sommaire
Senior Actu

Canada - Une vieillesse à deux vitesses s'annonce


Après la seconde guerre mondiale, les gouvernements de la Confédération canadienne ont construit des maisons de retraites de faible standing, des demeures pour gens âgés à qui le développement économique industriel n’avait accordé aucun support social. Aujourd’hui, la donne change avec l'arrivée d'une nouvelle génération de retraités, souvent issus de classes aisées, plus exigeants et disposés à investir d’importantes sommes pour vivre dans des demeures de haut standing. Plusieurs promoteurs privés se sont d’ors et déjà lancé sur ce juteux marché et l’on voit apparaître des résidences offrant bistrots, dancings, services de voituriers, repas gastronomiques, etc.

De nombreuses associations s’insurgent contre cette exploitation privée de l’encadrement des personnes âgées alors que les gouvernements n'arrivent pas à proposer des logements et des services sociaux et médicaux décents. Une vieillesse à deux vitesses risque de surgir, avec des différences de conditions de vie importantes entre les personnes à faible revenu et les plus aisés des baby-boomers.


Publié le Mercredi 4 Juin 2003 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 712 fois