Sommaire
Senior Actu

Canada - Une nouvelle technique indolore de dépistage du cancer du sein


La société canadienne Z-Tech a mis au point une nouvelle technique de diagnostic pour le dépistage du cancer du sein. Intitulée « Homologous Electrical Difference Analysis » (HEDA), elle consiste à envoyer des impulsions électriques indolores à l’intérieur du sein, et à mesurer la vitesse du courant depuis plusieurs points répartis à la surface. Les résultats des seins droit et gauche sont ensuite comparés : une différence de vitesse importante peut être le signe d’un cancer, ouvrant la voie à des tests plus approfondis. Il est en effet très rare de voir se développer un cancer dans les deux seins au même moment. Les premiers tests réalisés sur 400 patientes se sont révélés positifs, parfois même plus précis que la technique habituelle de la mammographie. Une nouvelle série de tests sur 4500 patientes a démarré en juillet pour établir la puissance prédictive de cette technique, comparée à la mammographie et à la biopsie. Si les résultats sont avérés et que l’HEDA est approuvé par la « Food and Drug Administration », de plus en plus de femmes pourraient se soumettre à un dépistage du cancer du sein, tout en réduisant le nombre de mammographies, bien plus douloureuses et trois fois plus coûteuses. Elle permettra en particulier d'effectuer le diagnostic chez des jeunes femmes de moins de quarante ans, dont les seins, encore denses, sont peu lisibles à la mammographie.



Publié le Mercredi 3 Septembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 1146 fois