Sommaire
Senior Actu

Canada – Le létrozole réduirait significativement les risques de récidives du cancer du sein


D’après les résultats d’une vaste étude clinique internationale présentés dans le numéro du 6 novembre 2003 du « New England Journal of Medicine », une hormone nommée létrozole diminuerait significativement les risques de récidives de cancer du sein chez les femmes ménopausées. Les recherches, dirigées par l’Institut national du cancer du Canada, ont porté sur plus de 5 000 patientes à travers le monde.

L’étude fait apparaître que les femmes ayant survécu à un cancer du sein détecté à un stade précoce et ayant suivi un traitement long au tamoxifène étaient moins exposées à une rechute si elles poursuivaient leur traitement avec du létrozole.

Depuis 20 ans, le tamoxifène est couramment utilisé pour prévenir la récidive du cancer du sein chez les femmes ménopausées. Toutefois, il perd son efficacité après 5 ans, probablement parce que les tumeurs développent une résistance au médicament.

Le létrozole a lui pour effet d’inhiber la synthèse de l’œstrogène, lequel est souvent un important activateur de croissance du cancer du sein.



Publié le Lundi 17 Novembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 404 fois