Sommaire
Senior Actu

Canada – Le clonage capillaire au secours de la calvitie d’ici 10 ans


Dans un rapport publié début juin par l’Université de British Columbia, Kevin McElwee, un des rares docteurs spécialisé en biologie capillaire, a émis l’hypothèse que le clonage de cellules du cuir chevelu pour résoudre les problèmes de calvitie serait disponible d’ici 10 ans.

Le processus est relativement simple. Après avoir isolé un groupe de cellules à la base du follicule (l’extrémité du cheveu enraciné dans la peau), on les multiplie en laboratoire et elles sont réimplantées dans le cuir chevelu où elles se divisent pour créer de nouveaux follicules et donner naissance à de nouveaux cheveux.

D’après les études du Professeur McElvee, qui est le premier à avoir démontré comment fonctionne ce type de clonage, un échantillon de 10 cheveux pourrait produire des millions de cellules et donc plusieurs milliers de cheveux.

Il soutient que comme la preuve de l’efficacité de cette méthode a été faite, il est temps « de passer à la vitesse supérieure et de créer une ressource inépuisable de cheveux, en d’autres termes, d’en finir une bonne fois pour toutes avec la calvitie. » Une dizaine d’années est selon lui nécessaires pour effectuer les essais cliniques et ainsi répondre aux besoins de la réglementation.

La technique mise au point par le biologiste pourrait être une véritable révolution dans la lutte contre la calvitie qui concerne 20% des hommes entre 20 et 30 ans et un sur deux après 50 ans.

Véritable fléau que de tout temps, l’homme a tenté de combattre. Divers « remèdes » capillaires, comme de la salive de cheval, de l'urine de chien et des toiles d'araignée ont d’ailleurs été testés avec plus ou moins de résultats. Il existe même une croyance populaire en Amérique qui poussent les fermiers chauves à se laisser lécher le cuir chevelu par une vache pensant ainsi faire repousser leurs cheveux…


Publié le Mercredi 30 Juin 2004 dans la rubrique Bien-être | Lu 14509 fois