Sommaire
Senior Actu

Canada - La 'sarcopenia', un mal qui ronge tous les aînés


Canada - La 'sarcopenia', un mal qui ronge tous les aînés
"Sarcopenia" vient du grec et signifie "la pauvreté de la chair". Pour les seniors, ce n'est pas seulement un mot mais également un traumatisme physique irréversible. En effet, dès 30 ans, l'individu est amené à perdre du muscle et de la force. Ce processus va en s'accélérant vers les 60/70 ans. Selon le docteur Kathie Kilpatrick, gérontologue à Kingston -Ontario-, il est possible de prévenir ce mal qui ronge les aînés. La première cause de la "sarcopenia" semble être l'inactivité emmagasinée durant plusieurs décennies. Il lui semble donc vital de se reprendre en main. En effet, même si le développement de la "sarcopenia" est en marche, il est toujours possible même tardivement -70 ou 90 ans- de tenter de maintenir sa masse musculaire et sa force. Tout d'abord, il est recommandé de surveiller son alimentation. Le régime doit être riche en protéines. Associé à de l'exercice physique, la progression du dommage physique peut se voir ralentir. Le docteur Kilpatrick préconise donc de pratiquer du sport à l'aide de poids, deux à trois fois par semaine. S'inscrire dans une salle de sport ou consulter un physiothérapeute est aussi fortement conseillé. In fine les patients souffrant de ce mal n'obtiendront certainement la carrure d'un haltérophile. Mais ils se sentiront sans doute mieux et pourront à nouveau effectuer des tâches qui leur semblaient alors trop fatigantes ou difficile compte tenu de leur faiblesse physique.


Publié le Mardi 8 Juillet 2003 dans la rubrique Santé | Lu 864 fois