Sommaire
Senior Actu

Canada – La mode vestimentaire actuelle frustre les baby-boomers


Le même sentiment semble être partagé par la plupart des femmes de 50 ans interrogées par le journal canadien The Gazette : la mode actuelle oublie les baby-boomeuses et crée des frustrations. Les quinquas veulent paraître jeunes mais pas au point de porter des pantalons ridiculement courts qui les font ressembler de loin à Britney Spears ou autre icône pop de la jeunesse. Cheryl Glense, 45 ans, la propriétaire de Ritsi, un magasin de vêtement de Montréal explique ce problème : « La mode cible les jeunes, ou les femmes qui veulent paraître jeunes. Du coup nous sommes perdues parce que ne nous ne trouvons plus rien à nous mettre ». Le problème est encore plus ardu quand il s’agit de vêtements de travail. Les tailleurs vraiment beaux et sophistiqués, Armani ou Gucci restent hors de prix pour la plupart des femmes, qui se retrouvent obligés d’acheter des vêtements trop « classiques » qui ne les satisfont pas. Malgré ces problèmes, les femmes de 40 à 60 ans représentent la moitié des ventes de vêtements féminins au Canada en 2002 sur un marché estimé à 8 milliards € et cette tendance n’est pas prête de s’inverser. Voilà qui devrait amener les créateurs de mode à reconsidérer leur stratégie envers les baby-boomers.


Publié le Mercredi 4 Juin 2003 dans la rubrique Consommation | Lu 3829 fois