Sommaire
Senior Actu

Canada - L'emploi au Québec va largement profiter de la retraite des baby boomers


Le remplacement des baby-boomers arrivant progressivement à l’âge de la retraite ouvre de belles perspectives d’emploi dans l’économie québécoise, d’après une étude réalisée par l’agence de placement « Jobboom ». Les fonctions publiques au niveau fédéral, provincial et municipal rejoignent des secteurs déjà en quête de nombreux personnels qualifiés, comme l’agriculture, la santé, l’éducation, la construction, le tourisme et l’industrie. Le remplacement des baby-boomers quittant le marché du travail explique en partie cette tendance favorable à l’emploi. François Cartier, vice-président de « Jobboom », précise que la croissance économique a aussi son importance, « mais il faudra désormais apprendre à ne plus voir nécessairement dans la baisse du taux de chômage le signe d’un enrichissement de notre économie ». Le ministre québécois de l’Emploi, Claude Béchard, évalue le nombre d’emplois disponibles à 53 000 d’ici trois ans, dont 55% proviendront de départs à la retraite. Mais le revers de cette situation reste la difficulté pour les recruteurs à trouver du personnel qualifié chez les jeunes diplômés afin de remplacer des postes de baby-boomers peu attractifs, notamment dans les secteurs de la santé, du génie civil et de la construction. Finalement d’après le ministre du nouveau gouvernement libéral, le développement économique ne passerait plus par la subvention à l’emploi mais par la formation, un clin d’œil aux récentes suppressions des avantages fiscaux accordés aux entreprises.


Publié le Vendredi 5 Septembre 2003 dans la rubrique Emploi | Lu 653 fois