Sommaire
Senior Actu

Canada, Grande-Bretagne – Cancer du sein : ne pas mélanger chimiothérapie et diététique


Le journal scientifique anglais « Breast Cancer Research » a publié début août une étude de scientifiques canadiens (Université de Toronto) et anglais (Université d’Exeter) déclarant que les conseils délivrés par certains vendeurs de magasins d’alimentation diététique auraient des effets plus néfastes que bénéfiques sur les femmes atteintes d’un cancer du sein et traitées médicalement. De nombreuses femmes ont recours, en même temps ou en alternance avec leur thérapie, à des produits dits « diététiques ». Non seulement l’efficacité de certains aliments n’a pas été véritablement prouvée, mais des vendeurs n’hésitent pas à conseiller aux patientes d’arrêter le traitement en cours contre leur cancer ou délivrent les produits sans s’inquiéter des réactions possibles avec les médicaments déjà prescrits. « Les patientes ont aussi leur part de responsabilité dans cette situation », ajoute Edward Mills, ayant participé à l’étude. Les interactions médicamenteuses peuvent avoir de mauvais effets, dans le cas d’une chimiothérapie par exemple. Le gouvernement canadien s’interroge désormais sur les mesures à prendre : mieux former les vendeurs, informer les patientes en les prévenant des risques, mieux contrôler les produits des magasins d’alimentation diététique…


Publié le Lundi 11 Août 2003 dans la rubrique Santé | Lu 380 fois