Sommaire
Senior Actu

Canada – Cancer, la première cause de décès prématuré


Le cancer serait la première cause de décès prématuré au Canada selon les « Statistiques canadiennes sur le cancer 2004 », publiées à la mi-avril, indique un communiqué de la Société canadienne du cancer qui a réalisé le rapport en collaboration avec L’Institut national du cancer du Canada.

Selon la Société canadienne du cancer, le nombre annuel de nouveaux diagnostics de cancer étant susceptible d’augmenter de 60% au cours des deux prochaines décennies, les tendances donnent à penser que cette maladie pourrait passer au premier rang des causes de mortalité au Canada.

Si le risque individuel de cancer demeure relativement stable, le nombre de nouveaux cas et de décès augmente constamment au fur et à mesure que la population canadienne croît en nombre et en âge, estime l’association.

Cette pathologie représenterait également un lourd fardeau économique : sur le total des coûts indirects de maladies au Canada en 1998, le cancer arrivait au deuxième rang.

La Société canadienne du cancer souligne donc « l’urgence d’une stratégie nationale concertée pour lutter contre le cancer ».

Selon le rapport, les cancers les plus répandus sont celui du sein chez les femmes et de la prostate chez les hommes. Mais le cancer du poumon serait la principale cause de décès par cancer chez les deux sexes.

Quant à la probabilité d’être atteint de cancer, le risque s’élèverait à environ 38% pour les femmes et 43% pour les hommes. Chez les hommes, 75% des nouveaux cas surviendraient à partir de 60 ans. Pour les femmes, il s’agirait de 63% des nouveaux diagnostics à compter du 60ème anniversaire.


Publié le Vendredi 16 Avril 2004 dans la rubrique Santé | Lu 1469 fois