Sommaire
Senior Actu

Cameroun – Relever les défis de la marginalisation de la personne âgée en Afrique


En Afrique, grâce aux progrès scientifiques et techniques, les gens vivent de plus en plus longtemps et le phénomène de vieillissement voit le jour petit à petit. Jadis, la cellule familiale maintenait chaque parent africain dans un climat psychosociologique sécurisant. Mais aujourd’hui, l’éclatement progressif de la famille, associé aux conditions de vie difficiles et au sentiment d’inutilité qu’éprouvent les personnes âgées, ont conduit à une marginalisation des « vieux » en Afrique. D’où la réflexion menée par Pierre Fonkoua, chercheur à l’Université de Yaoundé au Cameroun sur la nécessité et l’urgence de développer dans les pays du Sud des politiques et des plans d’action en faveur de l’éducation des anciens. Il s’agit d’éclairer les acteurs du système sur les possibilités psychopédagogiques de l’adulte vieillissant et d’interpeller l’éducation, qui se dérobe devant les fonctions d’intégration qui lui sont propres. Cette réflexion suggère la création d’universités pour les anciens. Elles serviraient non seulement de lieux d’enrichissement mais aussi d’instruments de participation à la vie sociale et politique du pays. De telles initiatives pourraient constituer un moyen efficace de combattre la marginalisation, la pauvreté et l’exclusion des personnes du troisième âge.


Publié le Lundi 30 Juin 2003 dans la rubrique Social | Lu 1315 fois