Sommaire

Cahier Alzheimer. Pour apprendre à communiquer avec les malades (livre)

Les éditions Frison-Roche viennent de publier un nouvel ouvrage intitulé « Cahier Alzheimer. Pour apprendre à communiquer avec les malades ». Un livre de 252 pages (33 euros) de Romain Pager préfacé par le Pr Claude Jeandel qui vise à rendre plus fluide la communication et les échanges avec les patients atteints de cette maladie neurodégénérative.


Pour prévenir l'épuisement de l'aidant, l'auteur propose des exemples de dialogues en fonction du type psychologique du patient et de son état, permettant de s'initier à des techniques de communication adaptées, y compris à la communication non verbale.
 
Rappelons que d’une manière générale, cette pathologie neurodégénérative bouleverse la mémoire, les relations affectives et les comportements. Elle rend également ardue la communication et modifie les relations entre le malade et son environnement.
 
Au quotidien, c’est l’aidant qui se retrouve en première ligne avec souvent à la clef, des risques de dépression. Il convient donc de lui offrir les outils, mais surtout les techniques pour apprendre à communiquer avec les malades. Car cela reste possible à condition de savoir s’y prendre.
 
Dans cet esprit, ce Cahier Alzheimer donne des réponses précises à une des principales difficultés : la gestion des troubles du comportement avec ce qu’ils modifient dans notre relation avec le malade. L’objectif est de pactiser avec lui en essayant de ne pas le mettre en difficulté et en comprenant que, comme chaque être humain, même amoindri, il a des besoins fondamentaux à satisfaire et des capacités préservées.
 
Comme tout un chacun, il ne souhaite pas être dévalorisé, ses émotions et ses besoins sont bien réels ; derrière une question il y a un besoin de réconfort, de gaîté, de partage, d’occupation à satisfaire. En un mot, il y a toujours une solution à tout. Indépendamment de la parole, il faut mettre en place un climat empathique.  
 
Comme l'indique le professeur Claude Jeandel, responsable du pôle gérontologie au CHU de Montpellier dans sa préface, « ce livre devrait servir de support de formation à l'ensemble des formateurs et des plates-formes de répit dédiées aux aidants ».
 
Rappelons qu’en France en 2017, la maladie d’Alzheimer affecte 900.000 personnes. On estime que 600 nouveaux cas apparaissent tous les jours dans l’Hexagone. Un nouveau malade est détecté toutes les 7 secondes dans le monde. A ce jour, il n’existe aucun traitement curatif. En 2020, le nombre de malades devrait atteindre les 1.275.000 compte-tenu du vieillissement de la population.

Publié le Jeudi 19 Octobre 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1142 fois



Commentez cette information