Sommaire
Senior Actu

Ca bouge du côté des grands-parents ! Chronique par Serge Guérin

La révolution de l’âge participe aussi des mutations de la famille. En seulement deux générations, la référence de la famille traditionnelle, nucléaire, a explosée comme absolu de vie, laissant place, là aussi, à une variété de modèles. Ce n’est ni à une déstructuration, ni à une disparition de la famille à laquelle on assiste aujourd’hui, mais à l’éclosion d’une variété de situations et d’états, à une diversification des formes.


La famille, à l’image de la société, n’est plus nécessairement fixée dans une perspective conjugale de longue durée. Tout comme le salariat tend à se fragmenter, la famille peut vivre à l’ère du CDD et de la diversité des normes.

Dans la famille mille-feuilles, toutes les situations sont possibles, sur le plan des sexes, des âges ou des rapports de filiation. Dans ce bricolage familial en constante évolution, le rôle des grands parents continue d’apparaître essentiel.

Mais, la figure traditionnelle de la personne âgée appelée à remplir un devoir social auprès des petits-enfants est remplacée, là encore, par une variété de situations qui relèvent de choix et de parcours individuels. Etre grand parent relève de plus en plus du choix et de l’opportunité : d’accord pour garder les petits-enfants, mais seulement « sur rendez-vous ». Un même senior peut par exemple, devoir tenir un rôle de grand-père ou de grand-mère et par ailleurs, de parent d’un jeune enfant. De même, une grand-mère peut se retrouver à passer un moment avec un petit enfant avec lequel, elle n’entretient pas de liens biologiques… .../...
Ca bouge du côté des grands-parents ! Chronique par Serge Guérin

Ca bouge du côté des grands-parents ! Chronique par Serge Guérin
Dans la société du happy-boom, l’individualisation des comportements et des normes, la féminisation des valeurs et le vieillissement de la population se conjuguent pour faire évoluer les usages et les modes de vie, y compris des plus âgés.

L'émergence des seniors et le vieillissement de la population obligent à regarder l'avenir en face, sans tabous et sans œillères autour de deux préoccupations majeures : le modèle social et la question de l’intergénération.

A mon sens, l’enjeu de la coopération entre les générations sera l’un des points majeurs des années qui viennent. Au fait qu’en disent les candidats ?

Serge Guérin
Professeur à l’ESG
Auteur du Grand retour des seniors, Eyrolles


Publié le Lundi 8 Janvier 2007 dans la rubrique Chroniques | Lu 4233 fois