Mode

Buzz Aldrin, Jim Lovell et Sally Ride : un trio de seniors célèbres dans une pub Louis Vuitton


Le malletier français a fait appel à trois légendes de l’espace pour sa prochaine campagne de communication : Buzz Aldrin (79 ans), Jim Lovell (81 ans) et Sally Ride (58 ans). Une manière subtile et élégante de communiquer avec toutes les générations…


Après Catherine Deneuve et Keith Richards, tous les deux âgés de plus de 65 ans, après Sean Connery, 79 ans, c’est maintenant au tour de trois astronautes, Buzz Aldrin (79 ans), Jim Lovell (81 ans) et Sally Ride (58 ans) d’être les prochaines vedettes qui incarneront l’image de Louis Vuitton dans la presse internationale à partir du 2 juillet prochain.

Photographiés par Annie Leibovitz, les trois astronautes américains apparaitront dans la prochaine campagne du célèbre malletier français à l’occasion du 40ème anniversaire des premiers pas de l’homme sur la Lune.

Rappelons que Buzz Aldrin a été le deuxième homme a marché sur la lune le 21 juillet 1969 – le premier était Neil Armstrong. James Arthur Lovell a commandé la mission Apollo 13 en 1970. Quant à Sally Kristen Ride, elle a été la première femme américaine dans l'espace en 1983.

Certes, ces trois astronautes ne sont pas des mannequins seniors comme les autres… Mais leur apparition, de même que celles de Sean Connery, Catherine Deneuve ou Keith Richards, montrent bien que l’univers du luxe, et notamment les campagnes de communication ont évolué au cours des dernières années…

En 2006 au Japon, Yves Carcelle, le PDG de Louis Vuitton indiquait déjà lors d’une conférence de presse que la marque devrait s’adapter « à l’évolution démographique de ce pays d’Asie afin de croître davantage sur ce marché de prédilection pour les produits de luxe ». Et d’ajouter : « le Japon est en train de profondément changer. Le vieillissement de la population s'accompagne d'une demande de produits encore plus sophistiqués à laquelle nous devons répondre (…) On comprend bien qu’il est extrêmement important de séduire les jeunes générations, mais il faut dans le même temps, conserver les clients tout au long de leur vie ». Et naturellement, ce qui est vrai au Japon, l’est également en Europe ou aux Etats-Unis.

Cette nouvelle campagne illustrent bien le fait que les grandes marques de luxe hésitent de moins en moins à mettre en scène des seniors –certes très glamour et souvent très célèbres- pour vanter les mérites de leurs produits. A part Louis Vuitton, Hermès, Rolex et Cartier l’ont déjà fait.

Et le fait est qu’ils ont raison. En effet, de plus en plus de quinquas/sexas ne se retrouvent plus du tout dans les publicités actuelles et par conséquent, ne se sentent plus visés par les produits proposés… Or, même si tous les seniors ne sont pas riches –loin de là-, les plus de 50 ans représentent tout de même une clientèle incontournable dans le domaine du luxe !
Lu 4771 fois
Publié le Jeudi 11 Juin 2009




Réagir à cet article :