Sommaire
Senior Actu

Bulgarie : des seniors terrorisés par des arnaqueurs

Les personnes âgées sont des proies faciles pour les malfaiteurs de tous poils… Depuis quelques années en Bulgarie, des arnaqueurs sans foi, ni loi terrorisent littéralement des personnes âgées grâce à des chantages téléphoniques qui leurs rapportent des milliers et des milliers d’euros. A condamner. Très fermement.


Pas une journée ne se passe, en France ou ailleurs en Europe ou dans le monde, sans que les médias ne rapportent vols, arnaques ou viols d’ainés… Et avec le vieillissement sans précédent de la population, les choses ne sont pas près de s’arranger. Malheureusement (à noter qu’aucun homme polituque n’en parle, cela n’a surement aucune importance…).
 
Dernière méthode en date ? Celle qui se développe depuis quelques annés en Bulgarie… Le principe est assez simple ; ces barbares sont très bien organisés. L’un appelle une personne âgée et lui fait un chantage du type : « si vous ne me donnez pas tout votre argent et vos bijoux, nous allons maltraiter votre fille. Lui couper un doigt ». Dans le même temps, un autre arnaqueur se fait passer pour la police et explique à la personne âgée qu’ils sont sur le point d’arrêter ce gang de malfaiteurs et qu’il faut qu’elle suive les instructions du ravisseur…
 
La victime, crédule et souvent isolée -de nombreux Bulgares vivent ailleurs en Europe- se soumet et donne toutes ses économies, ses bijoux et ses objets de valeur… Pensant aider la police et retrouver ses biens par la suite. Mais naturellement, tout ceci n’est qu’une arnaque. Une énorme arnaque qui remplit les poches de la pègre bulgare. Selon un article publié récemment par RTL, « la police locale estime qu'elle a rapporté au moins 11 millions d'euros de 2011 à 2016. Rien que pour l'année 2015, la recette totale s'élèverait à 3,4 millions euros ».
 
Ce phénomène a pris une telle ampleur dans le pays et les personnes âgées sont si terrorisées que le gouvernement a fini par diffuser une campagne de communication sur la chaine publique de télévision. La police organise également des réunions dans les clubs de retraités pour informer et former les ainés. 
 
Bien évidemment, la maltraitance des ainés peut entraîner de graves traumatismes physiques et avoir des conséquences psychologiques à long terme. Contrairement à ce que l’on peut penser, les aînés maltraités proviennent autant de milieux aisés que défavorisés et les hommes peuvent aussi subir de la violence. Pour mémoire, en France, le numéro de la plateforme du Défenseur des droits est lui disponible pour dénoncer toutes situations délicates : 0810 455 455 et www.defenseurdesdroits.fr.
 
Rappelons que la maltraitance des personnes âgées, longtemps considérée comme une affaire privée, est devenue, depuis le début des années 2000, un problème de santé publique.


Publié le Mardi 28 Février 2017 dans la rubrique Société | Lu 1092 fois